Par Diana Tamantini / Corsedimoto

Le pilote Marc VDS n’a pas connu un premier GP très satisfaisant avec sa nouvelle équipe, mais compte bien mettre à profit les semaines d’arrêt de la compétition pour revenir le plus en forme possible.

Augusto Fernández est vu comme l’un des possibles prétendants au titre cette année, bien que la saison 2020 soit en pause pour une durée indéterminée. Malheureusement pour lui, sa première course avec le team Marc VDS ne s’est pas passée exactement comme il l’espérait, puisqu’elle s’est terminée après à peine deux tours à cause d’un incident. L’Espagnol n’a donc qu’une hâte, se rattraper lors du prochain Grand Prix mais pour le moment le respect des règles sanitaires et du confinement est nécessaire avant de voir une amélioration de la situation.

« Entraînements, séries TV, playstation avec mon frère… J’essaye de ne pas m’ennuyer », a-t-il déclaré à motogp.com. « J’essaye surtout de ne pas perdre ma forme physique, même si c’est difficile. » La pause semble en effet longue au vu des répercussions mondiales de l’urgence sanitaire. « J’essaye de voir le côté positif : je peux mieux me préparer. Bien sûr, on a toujours envie de repartir, mais la situation est telle qu’elle est. Je serai toutefois prêt quand la saison reprendra, vu qu’il y aura plein de courses à la suite. »

Celles-ci viendront compenser la toute première qui s’est tenue au Qatar et qui ne s’est pas très bien passée. « C’est une grosse déception. Je suis déçu car j’avais un bon rythme grâce à un très bon travail et d’importants pas en avant réalisés par rapport aux tests. Et puis j’ai rencontré pas mal de difficultés, surtout sur le sec. Lors du week-end de course nous avons analysé les données et travaillé pour progresser. Notre rythme était bon, peut-être pas pour gagner mais suffisamment pour marquer des points. Malheureusement je n’y suis pas parvenu. »

 

 

 

La faute, peut-être, à l’absence de coéquipier ? « Deux personnes qui travaillent sur le développement d’une nouvelle moto réussissent toujours à faire un petit quelque chose en plus, elles peuvent comparer leurs données et se répartir le travail. Sam [Lowes] est un pilote rapide, il m’aurait beaucoup aidé. Malheureusement il a une blessure importante, j’espère qu’il va vite se rétablir. » Une autre raison peut aussi résider dans le changement d’équipe : « C’est un nouveau team pour moi, je ne connais personne. Ça a été un peu comme repartir de zéro. »

Le changement d’équipe a été soudain, et l’Espagnol a alors laissé le Pons Racing (ce qui a laissé un goût amer à Sito Pons) pour le team Marc VDS en novembre dernier, malgré le renouvellement de son contrat signé plusieurs mois auparavant. Ce changement a eu lieu suite à la signature d’Álex Márquez en MotoGP : « Tout s’est déroulé en une semaine. Je suis content, je fais partie d’une équipe Championne du monde. » Le team Marc VDS a en effet été titré avec Tito Rabat, Franco Morbidelli et l’an dernier avec Márquez. « Je dois être le prochain ! » a déclaré Fernández dans un éclat de rire, le jeune Madrilène ne se mettant pas trop de pression.

Lire l’article original sur Corsedimoto


Tous les articles sur les Pilotes : Augusto Fernandez

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team