Quand l’accord a été conclu entre KTM et CBGM Evolution pour que l’équipe suisse dispose l’an prochain de châssis autrichiens, il était évident pour le constructeur que cela n’avait d’intérêt que si l’équipe suisse engageait deux top pilotes. Avec le départ de Tom Lüthi, c’est une partie de l’édifice qui tremble sur ses fondations, et mine l’enthousiasme de KTM.

Günther Wiesinger, le rédacteur en chef de speedweek.com, s’est intéressé à la question, d’autant plus que ce média est basé en Suisse, et qu’il bénéficie du financement de la même boisson énergétique que KTM.

« Une équipe client n’a de sens que si nous avons des pilotes capable de finir dans le top 5 », a déclaré le directeur de KTM Motorsport Pit Beirer. « Nous voulons voir deux pilotes de pointe chez Corminboeuf ». Mais dans le contrat avec KTM, cette demande n’a pas été enregistrée par écrit.

L’équipe CBGM sera présente en 2018 avec Sam Lowes, Iker Lecuona et Jesko Raffin. En Championnat du Monde Moto2, Lowes a fait plus de 40 chutes avec la Kalex en 2016, et en Championnat du Monde MotoGP 2017, il a marqué deux points avec l’usine d’Aprilia. Son coéquipier Aleix Espargaró a déjà terminé à la sixième place.

Corminboeuf a également négocié avec d’autres pilotes tels que Bo Bendsneyder, Fabio Quartararo, Sandro Cortese et Remy Gardner. Il aurait d’abord exigé un apport de 600 000 euros de la plupart de ces clients potentiels, avant de réduire au fil du temps à 500 000.

L’équipe suisse dispose de trois pilotes sous contrat, et un budget d’environ 3 millions d’euros est nécessaire. Mais l’argent de CarXpert, GaragePlus et Interwetten sera absent l’année prochaine. Il est douteux, toujours d’après speedweek.com,  qu’un remplacement puisse être trouvé.

Le retour de Dominique Aegerter a échoué, et l’offre actuelle en matière de pilotes (Lowes, Lecuona, Raffin) n’est probablement pas à même d’appâter un sponsor. Lecuona (21ème place en Aragon) et Raffin (23ème place en Aragon) n’apportent pratiquement aucun budget. « L’équipe de Fred est fondamentalement sous-financée pour 2018 », a déclaré un manager en Aragón. « Terriblement sous-financée » a été son expression exacte.

Selon Wayne Gardner, Champion du Monde 500 en 1987 sur Honda, « J’ai dit samedi matin en Aragón à Fred que je cherchais du sponsorship pour mon fils Remy, mais que cela prendrait du temps. Nous pouvons compter sur de l’argent de l’Australie, également avec des subventions du promoteur du GP à Phillip Island. KTM Australia était également intéressé par le fait que Remy pilote une KTM. Mais Fred voulait l’argent tout de suite. Il ne s’intéressait qu’à l’argent… Quand j’ai dit : je n’ai pas 500 000 euros maintenant, cela prend du temps, il a plié son carnet et m’a poussé immédiatement hors de son bureau. J’ai 40 ans d’expérience dans ce business. Je n’ai jamais connu quelque chose comme ça. »


Attention:  il convient toutefois de prendre du recul par rapport à ce tableau trop sombre pour être vrai dépeint par Speedweek : s’il y a sans doute une part de vérité, il faut avoir à l’esprit que l’organe germanique est connu pour ses campagnes de bashing récurrentes envers différents acteurs du paddock. Michelin en personne en a fait les frais, il n’y a pas si longtemps, et ce ne sont pas les seuls…

Contacté, les intéressés n’ont évidemment pas la même vision des négociations qui ont eu lieu mais ne souhaitent pas rentrer dans un débat médiatique stérile. Elles font simplement remarquer qu’elles sont fières que leur entreprise, jointe avec le groupe SAG et Interwetten, ait pu amener Tom Luthi en MotoGP, en un laps de temps si court, et qu’elles travaillent maintenant sur le nouveau projet définitivement axé autour de Sam Lowes, Iker Lecuona et Jesko Raffin, même si de nombreux pilotes (dont Remy Gardner) ont montré un intérêt par eux-mêmes envers le team.

Il reste évident que nous donnerons la parole à Fred Corminbeuf en personne pour plus de précisions, s’il le souhaite.

Photos © Garage Plus & Carxpert Racing

Source : speedweek.com



Tous les articles sur les Pilotes : Iker Lecuona, Jesko Raffin, Sam Lowes

Tous les articles sur les Teams : CarXpert Interwetten