C’est avec un Luca Marini vainqueur dimanche passé à Jerez, mais un Nagashima toujours leader du championnat après ce Grand Prix d’Espagne qui était le second rendez-vous de la catégorie, que se présente le Moto2 pour le Grand Prix d’Andalousie. Le cadre sera toujours Jerez, ce qui devrait positionner le pilote Sky VR46 et frère de Valentino Rossi comme favori. Mais tout ceci reste très théorique…

Ainsi, les 11 courses Moto2 qui ont eu lieu à Jerez ont été remportées par neuf coureurs différents : Toni Elias (2010), Andrea Iannone (2011), Pol Espargaro (2012), Tito Rabat (2013), Mika Kallio (2014), Jonas Folger (2015), Sam Lowes (2016), Alex Marquez (2017), Lorenzo Baldassarri (2018 et 2019) et Luca Marini (2020/1).

Pour se remettre dans le bain, voici le tableau qui nous rafraîchit la mémoire, même sous la canicule de Jerez…

Moto2™

2020 Jerez 1

2020 Jerez 2

FP1

1’41.410 Luca Marini

1’41.525 Marco Bezzecchi
FP2

1’42.228 Luca Marini

FP3

1’41.109 Marcel Schrötter

Q1

1’41.913 Fabio Di Giannantonio

Q2

1’41.384 Jorge Martin

Warmup

1’41.561 Sam Lowes

Course

Marini, Nagashima, Martin

Record

1’41.109 Marcel Schrötter (2020)

Avant de se lancer dans la mêlée, rappelons-les postions au championnat, après deux Grands Prix.

Luca Marini, dernier vainqueur en date, aborde le rendez-vous de cette façon : « nous venons d’un week-end résolument positif où nous avons toujours réussi à rester dans le groupe des plus forts. On a beaucoup fait mercredi lors des tests, c’était la clé dans les essais libres, avec la simulation, puis nous avons été compétitifs jusqu’à la course. Un GP avec des conditions très similaires nous attend : chaleur, rythme et usure des pneus. Ce qui a été fait aidera, mais nous ne devons pas cesser de travailler dur et rester concentrés ».

28° dans l’air et un mercure qui tutoie les 29° sur la piste, le tout sous une tempête de ciel bleu sont les conditions proposées aux pilotes pour 40 minutes d’exercice. En 1’42.379, Marcel Schrotter signe la première référence. Baldassarri rectifie avec la première performance sous les 1’42.

Le leader du championnat Nagashima passe les dix minutes de séance en tête avec un temps de 1’41.609. Bezzecchi suit pour 63 millièmes. Alors il accélère et accroche un 1’41.525 à la fin du premier quart d’heure. Baldassarri, Lowes et Marini ferment le top 5 provisoire.

A mi-séance, la piste est passée à 41°… Ce qui veut dire la fermeture de la chasse au chrono. On note que Fernandez ne s’en sort toujours pas, que Canet est quinzième, loin devant son ancien rival Dalla Porta qui a du mal à porter son titre en Moto3 de sa modeste 27ème place…

A un quart d’heure du but, Navarro hisse a Speed Up au troisième rang. Canet progresse avec la neuvième place. Dans la dernière minute, les pilotes lancent leurs dernières forces. Bulega prend ainsi la cinquième position à Lowes. Mais Bezzecchi garde la tête et poursuit ainsi la bonne série VR46 dans la catégorie en Andalousie.

Moto2 Jerez 2 FP1 : chronos

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marco Bezzecchi

Tous les articles sur les Teams : Sky VR46 Moto2