Moto2 : KTM roulera avec le moteur Triumph dès cette année

par | 1 août 2017

Il va y avoir du travail dans les ateliers du Moto2 ces prochains mois. D’une part, les constructeurs de châssis vont devoir préparer la prochaine saison et dernière avec le moteur Honda. Mais, d’autre part, ils vont devoir aussi se projeter dans la campagne 2019 qui se fera avec une mécanique Triumph à ce point différente qu’il faudra repartir de zéro. Un casse-tête, notamment pour KTM qui en est à sa première année à ce niveau et qui envisage des teams satellites pour 2018. Ou pas !

Car lancer des châssis pour des équipes satellites qui devront faire avec un matériel bon à jeter dès l’année suivante, ce n’est pas simple à envisager. Un dilemme pour la marque orangée qui est la seule du plateau des Grands Prix à être officiellement en lice dans toutes les catégories des Grands Prix. Une situation que le patron Pit Beirer commente ainsi : « nous avons une petite équipe avec des suspensions WP qui travaille sur le projet Moto2. Ils sont l’appui d’un team à deux pilotes et maintenant on leur dit que l’on voudrait qu’ils produisent des pièces pour des équipes satellites. Mais, dans le même temps, on leur demande de commencer à construire le châssis pour le moteur Triumph ».

« Alors oui, la question des teams satellites dès l’an prochain est brûlante ». A ce sujet, on parle d’une montée de la structure de Philipp Öttl du Moto3, mais CarXpert comme le team Sky VR46 ne sont pas insensibles à la perspective. La réponse est donc à venir, mais il en est une qui est déjà donnée par Beirer : « ce qui est acquis c’est que nous essaierons un nouveau châssis avec le moteur Triumph avant la fin de cette année. Ceci est très clair ».

Pour ce gros travail, c’est Ricky Cardus qui devrait s’y coller, à moins que le pilote test ne trouve une équipe qui le prendrait pour une saison complète. On rappellera que la première saison de KTM en Moto2 cette année est plus que probante avec un Miguel Oliveira impeccable, troisième au général provisoire et qui peut décemment penser à un succès, au moins, avant la fin de cette année.

Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder, Miguel Oliveira, Ricard Cardus

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo Moto2