Luca Marini est le demi-frère d’un certain Valentino Rossi et il fait des Grands Prix. Une association qui pourrait donner l’impression de lui faciliter la vie dans ce milieu impitoyable. D’autant plus qu’il est aussi un membre de la VR46 Académie. Mais ce serait se tromper sur l’homme qui s’est révélé cette saison en Moto2 en remportant sa première victoire. Car son parcours, c’est lui qui le jalonne…

Et pour le moment, il le trace bien comme il faut. Ainsi, lorsque Luca Marini a commencé à faire ses premiers pas en Grand Prix, beaucoup pensaient le voir dans la catégorie reine uniquement lorsque son frère, Valentino Rossi, prendrait sa retraite. Mais l’explosion soudaine du jeune pilote et la prolongation de la carrière du Doctor ont commencé à construire l’idée que l’on pourrait bien les voir un jour tous les deux réunis dans la même catégorie.

En fait, Luca Marini commencera une saison en tant que protagoniste pour le titre en Moto2, ce qui voudra dire une éventuelle promotion en MotoGP à l’horizon 2020. Valentino Rossi ayant encore deux ans de contrat avec Yamaha, la réunion des deux pourrait donc être possible.

Luca Marini a commenté sur son ascension : « jusqu’à présent, la progression a été incroyable. Elle a débuté à l’âge de quatre ans avec le mini moto. Enfant, je ne savais pas ce que Vale était. Mes parents m’ont toujours permis de faire tout ce que je voulais, bien sûr, Vale peut m’avoir influencé, mais je fais toujours ce que j’aime ».

Le pilote SKY Racing a poursuivi sur Tuttomotoriweb : « mes parents et Vale m’ont toujours conseillé, mais j’ai toujours été libre de faire mes choix. Quand j’ai décidé de courir, ils étaient tous heureux. Cette année, j’ai vu une mère plus calme que Valentino. Pour l’instant, je ne suis pas au niveau de Vale mais j’espère devenir un de ses rivaux. Je souhaite continuer à courir pendant des années, donc je peux aller en MotoGP ».

Il termine avec une remarque qui rappelle bien l’état d’esprit de son aîné : « au début, je portais le 97, puis je suis passé au 10 car en Moto2, le 97 était occupé. Le 10 est le jour de ma naissance et puis c’est très important dans le football. Je suis un grand fan de Rome et le 10 est le nombre de Totti ».

Tous les articles sur les Pilotes : Luca Marini

Tous les articles sur les Teams : Sky VR46 Moto2