Le pilote Speed Up entend bien monter encore d’un cran en 2020, après avoir terminé quatrième du championnat du monde Moto2 l’an dernier.

Tel un métronome, Jorge Navarro avance progressivement dans la catégorie Moto2 exactement de la même façon qu’il l’avait fait en Moto3. Après deux saisons pour apprendre et progresser au classement, la troisième l’avait vu jouer le titre et terminer troisième du Championnat. De la même façon, une fois arrivé dans la catégorie intermédiaire, il a mis deux saisons à arriver aux avant-postes avant de sortir les griffes l’année passée pour conclure au quatrième rang final.

Avec un total de huit podiums et quatre pole positions, il s’est clairement imposé comme l’un des hommes forts du Moto2, sans pour autant être parvenu à décrocher sa première victoire, qui ne devrait plus tarder désormais. Et une chose est claire, l’Espagnol espère bien continuer sur sa lancée, au sein du team Speed Up, qui l’a aidé à se révéler.

 

 

 

« La saison 2020 s’annonce très bonne après une année 2019 durant laquelle je me suis battu pour le titre », a-t-il déclaré à Mundo Deportivo. « Je crois que je devrais être l’un des favoris, j’ai très bien travaillé tout au long de la pré-saison et il sera important de bien commencer au Qatar afin de tenir la ligne de l’an passé. Je serai dans l’équipe Speed Up pour la seconde année consécutive. Nous sommes en train d’améliorer de nombreux détails au niveau de la moto et du pilotage avec l’objectif de se battre pour décrocher le titre. Cela doit être notre but principal. »

« Pour remporter le Championnat du monde Moto2 il faut avoir en tête deux choses : être régulier tout au long de l’année, et profiter de ses moments de force. Lorsque l’on se sent fort, il faut gagner, car si on ne le fait pas, on le paye au classement en fin de saison. Le jour où on a les armes pour gagner, il faut le faire. »

Toutefois, le numéro 9 ne sait pas actuellement s’il sera en mesure de concrétiser ses paroles dès le premier Grand Prix, au Qatar. Peut-être qu’il lui faudra attendre la Thaïlande, deux semaines plus tard : « Losail est un circuit qui me plaît, mais sur lequel je n’ai jamais décroché de bons résultats. L’an dernier j’avais été emporté dans une chute, et j’espère enfin concrétiser en 2020. »



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Navarro

Tous les articles sur les Teams : Speed Up