Le Moto2 a découvert avec plaisir mais aussi souffrance un tracé de Portimao qui ravit la majorité des pilotes engagés. Exigeant, le circuit est aussi impitoyable pour ceux qui ne sont pas en forme et c’est le cas pour l’infortuné Sam Lowes, blessé au poignet depuis Valence. L’Anglais ne jette pas pour autant l’éponge et jouera sa carte pour être Champion du mode jusqu’à épuisement…

C’est le rookie Ramirez qui avait réalisé le meilleur temps des 55 minutes d’exercice devant Di Giannantonio alors que des prétendants au titre, c’est Marini qui pointait en tête de liste avec son troisième chrono. Le leader Bastianini n’était que 14ème.

Que va nous réserver cette FP2 et les meilleures Moto2 vont-elles à nouveau battre les moins bons chronos du MotoGP ? La réponse est ici…

21° dans l’air et 28° sur la piste sous un soleil toujours présent, ls conditions sont idéales pour faire du tobogan portugais qui enthousiasme les pilotes. Dès sa sortie des stands, le moteur de Jorge Martin rend l’âme. Sa séance est terminée.

En revanche, Luca Marini cravache d’entrée avec un 1’43.902 de référence. Mais après 10 minutes, le martyr Sam Lowes a un sursaut d’orgueil en 1’43.728.

Chantra chute au rapide virage 11. Entre temps, Fernandez s’est installé second, façonnant ainsi un doublé du team Marc VDS après vingt minutes d’exercice. Dans le box Ajo, on travaille dur pour carrément changer le moteur de la Kalex de Jorge Martin.

A mi séance, concernant les prétendants au titre, on note Lowes en tête, Marini troisième, Bastianini huitième et Bezzecchi 16ème. Le dernier quart d’heure est déjà là et Marini prend les commandes en 1’43.442. Fernandez suit pour 53 millièmes et Sam Lowes reste troisième. Les températures tombent avec la fin d’après-midi s’installant.

Fernandez passe au sommet de la feuille des temps pour 20 millièmes rendus par Marini alors que Di Giannantonio à 28 millièmes de retard… C’est plutôt serré ! Ramirez et Bezzecchi repousse Lowes au sixième rang.

En vue des cinq dernières minutes, Garzo surprend avec la nouvelle référence de 1’43.414. Bastianini est sixième.

Mais l’Anglais est fait de fer et de métal puisque le voilà maintenant en 1’43.197 en suivant Marini, second du pilote Marc VDS pour 38 millièmes. La dernière minute est engagée, mais Sam Lowes revient au box en secouant la tête. Il repart tout de même, un vrai guerrier.

Sous le drapeau à damier, Marini vole la vedette à Sam Lowes en 1’42.941. C’est le seul sous la barre des 1’43 au tour. Lowes est second, Baldassarri troisième Gardner suit et Bastianini ferme le top 5. Bezzecchi est neuvième devant Garzo.

Moto2 Portimao FP2 : chronos

 

Crédit classement : MotoGP.com

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Luca Marini

Tous les articles sur les Teams : Sky VR46 Moto2