Moto2, Tech3, Remy Gardner : « Les tests n’ont pas montré notre vrai potentiel »

par | 12 mars 2018

Les Moto2 ont commencé leur long voyage vers le tracé de Losail qui ouvrira ce week-end la saison des Grands Prix avec la première échéance au Qatar. Ce sera le moment de voir qui est qui et qui est capable de quoi puisque les tests de l’intersaison accomplis tant à Valence qu’à Jerez ont mis aux prises des protagonistes roulant dans des configurations bien différentes. Mais ce qui est certain, c’est que ce sera encore serré puisque, lors du dernier entraînement, pas moins de 20 pilotes sur les 30 en lice ont évolué dans la même seconde. Parmi eux, les deux pensionnaires de la Mistral 610 du team Tech3…

L’équipe française jouera cette année la continuité avec Remy Gardner et la jeunesse avec l’installation d’un Bo Bendsneyder venu de la Moto3 avec KTM. Une marque avec laquelle les tricolores ont décidé de sceller leur sort pour les trois prochaines années en MotoGP. Les derniers tests ont révélé que le dernier arrivé s’est positionné en premier sur la feuille des temps avec un treizième chrono, laissant son équipier dix-huitième. Mais l’Australien de bonne famille est à moins de deux dixièmes tandis que sous la pluie, il s’est classé quatrième.

Sur son parcours, Remy Gardner commente : « les tests n’ont pas révélé ce qu’est notre vrai potentiel et à Jerez, on les a terminés assez tôt. On aura pu faire bien mieux l’après-midi, mais il n’était pas raisonnable de risquer quoi que ce soit. J’ai eu aussi un train de pneus bizarre qui nous pénalisés. Je suis prêt pour le Qatar et je pense que nous sommes au niveau pour faire une saison solide ».

Bo Bendsneyder répond en écho : « ces tests ont été positif. Petit à petit, on a modifié l’avant de la moto ce qui nous a permis de progresser. On s’est surtout concentrés sur le rythme de course et c’est en faisant une simulation de Grand Prix que j’ai réalisé ma meilleure performance. Je suis content du travail que nous avons accompli ».

On rappellera qu’après le jet de l’éponge du team Speed Up, l’écurie Tech3 sera la seule à équiper sa moto Mistral 610 de suspensions Kayaba.

Tous les articles sur les Pilotes : Bo Bendsneyder, Remy Gardner

Tous les articles sur les Teams : Tech 3 Racing