Moto2 Tests Qatar J2 : Le grand écart chez KTM

par | 19 mars 2017

2’00.861 d’un côté et 2’01.814 de l’autre. Un top 5 pour Oliveira et les profondeurs du classement pour Binder. KTM a fait le grand écart lors de la secondé soirée de tests au Qatar pour un Moto2 qui arpentait en fait la piste de Losail pour la première fois, à cause de la pluie du vendredi. Un travail important puisque ce dimanche est placé sous un ciel menaçant, selon les prévisions.

C’est à un peu plus de six dixièmes du leader Nakagami que Miguel Oliveira a fini des travaux nocturnes au Qatar. Une performance synonyme de top 5, ce qui n’est pas si mal pour une moto qui découvrait la piste de Losail et qui était donc en quête d’enseignements : « cette soirée a été bonne » annonce le Portugais. « On a pu aligner une bonne série de tours et faire du bon travail ».

« Cependant, je ne me sens pas aussi à l’aise avec les réglages ici mais on s’y attendait car on y a bien moins tourné qu’à Jerez. Il faut continuer ainsi et gagner en expérience sur cette piste afin de nous présenter pour le Grand Prix aussi fort que possible. Mais bon, on est dans le top 5, même si on est un peu plus loin de la tête que prévu. On a progressé à chaque sortie ce qui montre que nous sommes sur la bonne voie ».

Une voie que recherche le Champion du Monde de Moto3 en titre Brad Binder : « cette première nuit de travail au Qatar n’a pas été mauvaise. D’abord, c’est positif de pouvoir rouler ailleurs qu’à Jerez où nous avons connu six jours d’essai. Cependant, j’ai compris qu’il fallait tout reprendre à zéro et travailler à nouveau sur des points que nous avions déjà testés.

Au fil des tours, je me suis senti de plus en plus à l’aise et j’ai pu significativement améliorer mes chronos. Ce qui est positif. On a encore beaucoup de travail à faire et il faut continuer ainsi, sans relâche, pour progresser dans la hiérarchie ». On notera que Brad Binder ne parle plus d’une condition physique qui avait été mise à mal cet hiver par un bras fracturé.

Tests Qatar J2 Chronos:

1. Takaaki Nakagami (Kalex) 2:00,187 min
2. Franco Morbidelli (Kalex) +0,053
3. Alex Márquez (Kalex) +0,240
4. Hafizh Syahrin (Kalex) +0,584
5. Miguel Oliveira (KTM) +0,674
6. Tom Lüthi (Kalex) +0,714
7. Fabio Quartararo (Kalex) +0,884
8. Xavi Vierge (Tech3) +0,939
9. Danny Kent (Suter) +1,049
10. Axel Pons (Kalex) +1,065
11. Marcel Schrötter (Suter) +1,081
12. Jorge Navarro (Kalex) +1,109
13. Sandro Cortese (Suter) +1,124
14. Julián Simón (Kalex) +1,188
15. Luca Marini (Kalex) +1,249
16. Jesko Raffin (Kalex) +1,257
17. Xavier Simeon (Kalex) +1,323
18. Isaac Viñales (Kalex) +1,323
19. Francesco Bagnaia (Kalex) +1,326
20. Mattia Pasini (Kalex) +1,456
21. Brad Binder (KTM) +1,627
22. Simone Corsi (Speed Up) +1,696
23. Dominique Aegerter (Suter) +1,751
24. Yonny Hernandez (Kalex) +1,780
25. Lorenzo Baldassarri (Kalex) +1,848
26. Tetsuta Nagashima (Kalex) +1,997
27. Remy Gardner (Tech3) +2,012
28. Khairul Idham Pawi (Kalex) +2,068
29. Mashel Al Naimi (Speed Up, QMMF) +2,338
30. Edgar Pons (Kalex) +2,549
31. Andrea Locatelli (Kalex) +2,683
32. Stefano Manzi (Kalex) +3,704
33. Saeed Al Sulaiti (Speed Up, QMMF) +4,475

Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder, Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : Ajo Motorsport