La tension a été vive dans le box du team de Max Biaggi entre le clan Fernandez et Romano Fenati, le week-end dernier à Assen. C’est la petite histoire de ce Grand Prix des Pays-Bas dont les conséquences sont peut-être encore à mesurer car Raul Fernandez monte au créneau pour défendre son frère cadet, et mineur. KTM regardera ça de près, alors que le marché des transferts a repris de la vigueur depuis qu’il est acquis que Maverick Viñales ne poursuivra pas chez Yamaha l’an prochain…

Dans une ambiance déjà tendue en coulisse, c’est un événement qui est à prendre en compte puisqu’il concerne un Raul Fernandez très regardé par les équipes en MotoGP. Il n’est pas directement impliqué dans ce qui va suivre. Cependant, il joue ici le rôle du frère aîné dont le cadet de 17 ans a été pris à parti par un Romano Fenati, son équipier, comme rattrapé par ses vieux démons. Le tout dans une équipe dont le patron est un certain Max Biaggi

Tout a commencé sur la piste d’Assen avec ce que l’on appellera pudiquement une mésentente entre les deux pilotes Husqvarna. Ils se sont gênés et, devant les caméras, ils ont communiqué de leur guidon avec force gestes qui signifiaient clairement qu’il n’avait pas la même version des faits… Mais la tension s’est poursuivie dans le box. Selon Motosan, Fenati est allé donner une claque sur l’arrière du casque d’Adrian Fernandez, 17 ans, qui, en réponse, a repoussé l’Italien de 25 ans. Avant que ça ne tourne vraiment au vinaigre les membres de l’équipe ont séparé leurs pilotes.

Fernandez : “c’est un crime en Espagne”

Un incident sur et hors de la piste qui n’a pas échappé aux officiels qui ont sanctionné les deux protagonistes par deux « long-lap ». ce qui n’a pas empêché Fenati de finir troisième du Grand Prix des Pays-Bas… Mais lors de l’incident, Raul Fernandez était là. Il a déclaré, toujours sur Motosan : « mon frère est là et j’essaie de l’aider. Quand j’ai vu qu’il y avait un bordel, ce qui est toujours le cas avec Fenati, tout ce que j’ai fait c’est de les séparer et de sortir mon frère du box. Car l’autre, quand il pète les plombs, on ne sait pas ce qui peut se passer ».

Il ajoute : « je veux clarifier les choses sur ce qui s’est passé avec mon frère et Fenati. Mon frère a 17 ans et il en a 25 ans, c’est un crime en Espagne. La seule chose que j’ai faite a été de prendre mon frère dans mes bras et de le sortir du box, car cela ne me semblait pas juste ». Décidément, cette saison de Moto3 est vraiment particulière. On ne peut pas dire que les pilotes aient fait un beau cadeau à leur patron sextuple Champion du Monde qui fêtait en Hollande ses 50 ans…

Fernandez Fenati

 



Tous les articles sur les Teams : Max Racing Team