La première joute de la journée de ce Grand Prix d’Espagne de Moto3 qui s’est déroulée dans une relative fraicheur matinale enveloppant le tracé de Jerez a mis Niccolò Antonelli (Avintia Esponsorama Moto3) en tête des hostilités. Mais on attend mieux de cette dernière rencontre que va nous proposer cette FP2 aux conditions de piste plus propices à aller chercher le chrono…

Auteur d’un tour en 1’46.319, l’Italien devance Gabriel Rodrigo (Indonesian Racing Gresini Moto3) d’un dixième, tandis que Jason Dupasquier (CarXpert Pruestel GP) est crédité du troisième temps. Jaume Masia (Red Bull KTM Ajo) et Deniz Öncü (Red Bull KTM Tech3) pointent quant à eux avec les quatrième et cinquième chronos. Ils sont suivis par Dennis Foggia (Leopard Racing). Andrea Migno (Rivacold Snipers Team) campe pour sa part à la septième position.

Darryn Binder (Petronas Sprinta Racing), Stefano Nepa (BOE Owlride) et Romano Fenati (Sterilgarda Max Racing) complètent le Top 10. Pedro Acosta (Red Bull KTM Ajo), actuel leader au Championnat, s content pour l’instant du 13e rang. Pour notre représentant Lorenzo Fellon (SIC58 Squadra Corse), c’est toujours compliqué puisqu’on ne le trouve qu’à la 25e position.

Que va nous réserver cette FP2 ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits connus jusque-là.

Jerez Moto3™

2020 

2021

FP1

1’45.895 Raúl Fernández

1’46.319 Niccolo Antonelli
FP2

1’46.560 John McPhee

1’45.651 Gabriel Rodrigo
FP3

1’45.165 Andrea Migno

Q1

1’45.990 Ayumu Sasaki

Q2

1’45.410 Tatsuki Suzuki

Warm Up

1’46.517 Darryn Binder

Course

Suzuki, McPhee, Vietti

Record

1’45.165 Andrea Migno 2020

La piste est à 29° pour les protagonistes qui auront 40 minutes pour se départager. On note que les nuages s’amoncellent au-dessus du tracé de Jerez.

Darryn Binder chute d’entrée au virage 2. Pedro Acosta se fait une frayeur au virage 4. Cette séance commence tambour battant. C’est Suzuki qui signe la première référence en 1’47.077.  Puis il améliore en 1’46.600. C’est huit dixièmes de mieux que son dauphin, Rodrigo.

Au virage 1, Antonelli, le leader du matin, chute. Il était sixième. Kofler surprend en se présentant troisième au terme du premier quart d’heure.

Migno et Rodrigo lancent une offensive sur le temps de Suzuki mais en vain. Ils se postent juste derrière le Japonais mais n’arrivent pas à accéder à la zone des 1’46. Pedro Acosta est 22e, juste devant Lorenzo Fellon.

On approche du dernier quart d’heure et Rodrigo claque un 1’45.651 qui met l’ancien leader à presqu’une seconde… Dupasquier, Adrian Fernandez et Foggia suivent. Salac mène le reste du peloton.

Antonelli s’est remis de sa chute de début de séance puisqu’il passe second mais reste dans la zone des 1’46. A dix minutes du but, tout le monde rentre au stand pour passer des pneus neufs. On rappellera que pour espérer entrer directement en Q2, il faut pointer parmi les 14 premiers.

Cette bataille est lancée dans les cinq dernières minutes de la séance. Masia et Acosta roulent de concert mais ne semblent pas s’aider. Au contraire, on dirait une lutte fratricide… Le jeune prodige s’installe troisième. Mais cela rester très provisoire. Tout le monde est à l’attaque. Parfois trop comme Suzuki qui ruine toutes ses chances en chutant au virage 1. Toba tombe au virage 2.

Sous le drapeau à damier, Rodrigo reste en tête devant Antonelli, Fenati, Dupasquier et Darryn Binder. Yamanaka mène le peloton devant Migno, Acosta, Oncu et Masia. Suzuki est 14e malgré sa chute. McPhee est pour le moment en Q1 comme Artigas. Fellon est 25e.

Moto3 Espagne FP2 : chronos

Crédit classement motogp.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Gabriel Rodrigo

Tous les articles sur les Teams : Gresini Racing Moto3