Moto3 et Moto2 : on se qualifiera comme en MotoGP en 2019 !

par | 18 novembre 2018

Ce Grand Prix de Valence aura peut-être été le dernier à avoir vécu des qualifications de Moto3 et de Moto2 selon une règle ancestrale. Cette dernière consiste à laisser les protagonistes s’expliquer entre eux pendant un temps donné. 40 minutes pour les Moto3 et cinq de plus pour les Moto2. Un schéma abandonné par le MotoGP qui a instauré un autre régime. Et c’est ce dernier qui sera la règle commune en 2019…

Selon Omnicorse, la Commission du Grand Prix a approuvé jeudi une modification du format de qualification des Moto2 et Moto3, qui sera similaire à celui du MotoGP pour l’année prochaine. Pourquoi ? Parce que les fins de séances aux airs de course cycliste avec un peloton attendant une roue pour tenter sa chance ont fini par lasser. Les distributions de pénalités n’ont pas vraiment dissuadé et ont complexifié des classements par ailleurs élaborés très tardivement.

Le nouveau régime attendu sera le suivant : la qualification sera divisée en Q1 et Q2, faite de 15 minutes chacune. Les 14 pilotes les plus rapides des séances d’essais combinés (FP1, FP2 et FP3) auront un accès direct au Q2, tandis que le reste du groupe devra jouer une Q1. Parmi ceux-ci, les quatre plus rapides auront accès au dernier segment. Il y aura donc 18 coureurs en lice pour la pole.

Tous les articles sur les Pilotes : Luca Marini