De retour de blessure et de passage en Q1, Niccolò Antonelli s’est qualifié pour la huitième fois en pole position en Moto3. Il égale Jack Miller à la quatrième place sur la liste des pilotes ayant le plus de pole positions dans la classe. Antonelli a pris la seconde de ses quatre victoires du Grand Prix au Japon en 2015.

Il s’agit de la deuxième pole position d’un pilote Honda au Twin Ring Motegi depuis le lancement de la catégorie Moto3 en 2012, avec Hiroki Ono en 2016.

Alonso López, qui a terminé sur le podium pour la première fois de sa carrière dans le Grand Prix en Thaïlande et qui, comme Antonelli, est passé par la Q1 s’est qualifiée à la deuxième place, ce qui constitue son meilleur résultat qualificatif et son départ au premier rang.

Tatsuki Suzuki s’est qualifié à la troisième place. C’est la quatrième fois cette année qu’il se qualifie parmi les trois premiers, bien qu’il ait commencé 14ème en Autriche à la suite d’une pénalité. De plus, il s’agit du premier départ de la première ligne pour un pilote japonais dans la catégorie d’entrée des Grands Prix au Motegi depuis Tomoyoshi Koyama, deuxième en 2007.

Le vainqueur se trouve-t-il parmi ce trio composant la première rangée constituée sur une piste humide ou d’autres prétendants vont-ils s’affirmer sur un bitume désormais sec ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits…

Motegi Moto3™

2018

2019

FP1

1’57.740 Jakub Kornfeil

1’57.240 Lorenzo Dalla Porta
FP2

2’05.403 Marco Bezzecchi

1’56.742 Andrea Migno
FP3

1’56.911 Jorge Martin

2’08.385 Ai Ogura
Q1

XXX

2’09.680 Alonso Lopez
Q21’56.894 Gabriel Rodrigo2’09.293 Niccolò Antonelli
Warmup

1’57.617 Ayumu Sasaki

1’57.782 Tony Arbolino
Course

Bezzecchi, Dalla Porta, Binder

 Dalla Porta, Arenas, Vietti
Record

1’56.443 Hiroki Ono (2016)

Après avoir passé la Q1, Makar Yurchenko s’est qualifié à la quatrième place. C’est le meilleur des pilotes en KTM de la grille à Motegi, et son meilleur résultat qualificatif sur ce qui est le 24e départ de sa carrière.

Le rookie Sergio Garcia s’est qualifié à la cinquième place, ce qui est son meilleur résultat et la première fois qu’il se qualifie sur les trois premières lignes de la grille.

Le leader du championnat Lorenzo Dalla Porta, qui a terminé à la deuxième place l’an dernier au Japon, s’est qualifié à la sixième place. Il se positionne pour la septième fois cette année dans les deux premiers rangs de la grille, mais la première fois depuis Silverstone.

Deuxième du championnat, Arón Canet s’est qualifié à la huitième place en tant que troisième pilote KTM. C’est aussi la huitième fois cette année qu’il échoue à se classer sur les deux premières lignes de la grille.

Troisième du championnat, Tony Arbolino, qui a terminé sixième au Motegi l’an dernier, s’est qualifié à la 27ème place. C’est le pire résultat en qualifications depuis sa 29e place à Valence en 2017. L’Italien souffrait d’une blessure au bras à Buriram.

Il fait 24,4 degrés dans l’air et 34,4 degrés sur la piste. Le soleil est enfin de la partie !

 

Pensées de l’ensemble du paddock pour les victimes du Typhon…

Les pilotes auront 20 tours pour en découdre et aller chercher la victoire.

Extinction des feux et c’est Suzuki qui en sortie de virage, vire en tête devant López et Yurchenko. Antonelli et Garcia sont quatre et cinq.

Chute de Kornfeil qui fauche Rodrigo dans le virage 4. Booth-Amos part au tapis également en ligne droite.

Les deux leaders du championnat sont au coude à coude, Canet étant septième, Dalla Porta étant dans sa roue.

Devant, Suzuki à domicile qui veut sa victoire, mène la course devant López et Garcia. Arenas et Canet forment le top 5. Arenas très fort, passe López et vient se positionner troisième derrière Suzuki et Garcia. McPhee fait l’effort et s’empare de la cinquième position au détriment de López. Canet, très cinglant monte au front et vient se placer au quatrième rang. Dalla Porta qui était en retrait depuis quelques tours revient en force et passe McPhee. Il est maintenant cinquième.

Chute de Binder dans le virage 11, ce dernier reprend la piste.

Arenas se loupe et laissent Canet et Dalla Porta s’infiltrer, ceux ci occupent maintenant les rangs deux et trois. La guerre est déclarée entre les deux leaders du championnat, Dalla Porta venant au contact de Canet, mais le pilote KTM ne faiblit pas. Deux coups de pression sur son adversaire et Canet fait un écart laissant Dalla Porta s’emparer de la second position. Sur son élan, le pilote Leopard porte un attaque sur Suzuki et s’empare du leadership.

Canet, se fait dépasser Arenas et Garcia, il pointe désormais cinquième.

Nouvelle chute de Booth-Amos dans le virage 1. Chute d’Arbolino dans le virage 5, ce dernier semble toucher au tibia, il quitte la piste en civière.

Suzuki ne lâche rien, il tente de récupérer la tête de la course en portant une attaque sur Dalla Porta, en vain. Le pilote Leopard ferme toutes les portes.

Il reste 8 tours à couvrir, le top5 est le suivant : Dalla Porta, Suzuki, Arenas, Garcia et Canet. 

Chute de Canet dans le virage 9 qui vient de se mettre un coup sur le carafon pour le championnat. En l’état , il aurait 47 points de retard sur Dalla Porta. Le pilote KTM rentre au box.

A quatre tours du but, Suzuki porte un attaque sur Dalla Porta. Le Japonais parvient à reprendre la tête des troupes mais pas pour longtemps car l’Italien lui répond instantanément. Il récupère son “précieux”. Derrière, Arenas, Garcia et Vietti composent le top5.

Dernier tour et c’est Dalla Porta qui s’impose devant Arenas et Vietti. Le Local, Suzuki termine quatrième, Garcia, clos le top5.

Résultats complets : 

Pos.NomeRace TimeGap (first/prev)Num.Nat.TeamMotoPoint
1Lorenzo DALLA PORTA39’34.86648ITALeopard RacingHonda25
2Albert ARENAS39’34.96+0.094 / 0.09475SPAGaviota Angel Nieto TeamKTM20
3Celestino VIETTI39’35.64+0.198 / 0.10413ITASKY Racing Team VR46KTM16
4Tatsuki SUZUKI39’35.155+0.289 / 0.09124JPNSIC58 Squadra CorseHonda13
5Sergio GARCIA39’35.303+0.437 / 0.14811SPAEstrella Galicia 0,0Honda11
6John MCPHEE39’38.514+3.648 / 3.21117GBRPetronas Sprinta RacingHonda10
7Jaume MASIÁ39’42.91+7.225 / 3.5775SPAMugen RaceKTM9
8Marcos RAMÍREZ39’42.248+7.382 / 0.15742SPALeopard RacingHonda8
9Alonso LÓPEZ39’43.38+8.172 / 0.79021SPAEstrella Galicia 0,0Honda7
10Andrea MIGNO39’46.92+12.054 / 3.88216ITAMugen RaceKTM6
11Makar YURCHENKO39’47.162+12.296 / 0.24276KAZBOE Skull Rider Mugen RaceKTM5
12Niccolò ANTONELLI39’48.161+13.295 / 0.99923ITASIC58 Squadra CorseHonda4
13Ayumu SASAKI39’48.174+13.308 / 0.01371JPNPetronas Sprinta RacingHonda3
14Ai OGURA39’48.199+13.333 / 0.02579JPNHonda Team AsiaHonda2
15Ryusei YAMANAKA39’48.228+13.362 / 0.0296JPNEstrella Galicia 0,0Honda1
16Stefano NEPA39’48.246+13.380 / 0.01882ITAReale Avintia Arizona 77KTM0
17Kaito TOBA39’48.353+13.487 / 0.10727JPNHonda Team AsiaHonda0
18Can ÖNCÜ39’48.806+13.940 / 0.45361TURRed Bull KTM AjoKTM0
19Raul FERNÁNDEZ39’49.514+14.648 / 0.70825SPAGaviota Angel Nieto TeamKTM0
20Kazuki MASAKI39’57.752+22.886 / 8.23822JPNBOE Skull Rider Mugen RaceKTM0
21Riccardo ROSSI39’57.773+22.907 / 0.02154ITAKommerling Gresini Moto3Honda0
22Filip SALAC39’58.282+23.416 / 0.50912CZERedox PruestelGPKTM0
23Dennis FOGGIA40’07.594+32.728 / 9.3127ITASKY Racing Team VR46KTM0
24Tom BOOTH-AMOS41’24.66669GBRCIP Green PowerKTM0
-1Romano FENATI29’53.6255ITAVNE SnipersHonda0
-1Arón CANET27’59.41444SPASterilgarda Max Racing TeamKTM0
-1Tony ARBOLINO17’53.77114ITAVNE SnipersHonda0
-1Darryn BINDER14’37.31340RSACIP Green PowerKTM0
-1Jakub KORNFEIL00’00.84CZERedox PruestelGPKTM0
-1Gabriel RODRIGO00’00.19ARGKommerling Gresini Moto3Honda0

 

Tous les articles sur les Pilotes : Lorenzo Dalla Porta

Tous les articles sur les Teams : Leopard Racing