Le pilote espagnol n’a pas connu la fin de Grand Prix qu’il espérait, mais termine tout de même dans le top 5 et commence ainsi sa saison d’une bien meilleure façon que l’an dernier.

Sorti trop large de la piste d’un virage du dernier tour, Jaume Masiá a été pénalisé par la Direction de Course et a dû rendre une place au profit d’Ai Ogura, passant ainsi de la dernière marche du podium à la quatrième place. Une décision que le tout nouveau pilote Leopard aurait souhaité plus clémente, mais qu’il accepte tout de même, bien qu’il ait tenu à donner sa propre version des faits auprès de DAZN :

« En entrant dans le virage je suis sorti un peu large et un autre pilote m’a fait l’intérieur, a ouvert les gaz et m’a sorti de la piste. Mais dans un dernier tour, on ne pense pas à couper les gaz. Je pense que c’était un fait de course car je me suis retrouvé sans espace. Les motos sont collées et nous ne rentrons pas tous dans si peu d’espace. Je pense donc qu’il aurait fallu comprendre que c’était le dernier tour et que nous étions tous nerveux et avec l’envie de gagner. Mais bon ils en ont décidé autrement et il y a une raison. »

 

 

 

Qualifié sixième, Masiá a réalisé une très belle course et a ainsi pu démarrer 2020 aux avant-postes, contrairement à 2019 qui l’avait vu terminer la première course au Qatar sur un résultat blanc. Sa quatrième place finale lui permet de marquer des points importants, en attendant la reprise du Championnat. « Je ne suis pas allé au parc fermé et ça a été un peu frustrant mais bon… Ce sont les courses », a-t-il déclaré.

« La Direction de Course a pris cette décision et elle est correcte. Nous aurions aimé décrocher la troisième place après avoir vécu des tests et une adaptation compliqués et dû beaucoup travailler. Il nous reste encore beaucoup de courses et nous souhaitons continuer à nous battre. »



Tous les articles sur les Pilotes : Jaume Masia

Tous les articles sur les Teams : Leopard Racing