Comme à son habitude, Paolo Simoncelli dresse un tableau sans concession du Grand Prix à domicile de la SIC58 Squadra Corse. L’équipe italienne était présente en championnat du monde Moto3 et en MotoE, mais aussi dans le championnat du monde Junior FIM CEV qui faisait sa première incursion en Italie. 

On sent le père du regretté Marco Simoncelli déçu des résultats globaux en Moto3, même s’il ne manque pas de souligner le beau retour de Mattia Casadei en MotoE et la progression continue de Lorenzo Fellon malgré sa 19eplace finale.


Paolo Simoncelli : « Le parfum de notre propre maison, l’odeur des tortellini, la saveur de la mer… Je pensais que cela aurait pu nous inciter à faire mieux, mais au lieu de cela, notre Grand Prix à domicile ne nous a pas donné ce que nous attendions. Il n’a pas satisfait nos attentes. C’est sûr que cela a été un week-end bien rempli. Le Misano World Circuit Marco Simoncelli a vu l’ensemble de la SIC58 Squadra Corse : un week-end au goût amer… mais avec quelques petites réalisations. »

« Le CEV nous a vu aux avant-postes dans toutes les conditions météorologiques, avec Garcia qui a fait honneur à la maison dans une course difficile et, malgré la superpuissance des KTM, a été en mesure de terminer 5ème et 1er pilote Honda. »

« Senna a fait sa meilleure qualification, mais ensuite dans la course, qu’il a d’ailleurs terminée, il a été à bout de souffle. Il a eu la Covid il y a plus d’un mois et bien qu’il ait passé tous les tests physiques, nous avons dû l’aider à descendre de la moto car il n’avait plus aucune force. La même chose est arrivée à Casadei il y a quelques semaines pendant un entraînement à vélo. Ce virus est diabolique, il semble s’en aller et vous laisser intact, vous touchant à peine, puis vous vous retrouvez avec des symptômes que vous n’aviez jamais eus auparavant. »

« J’étais tellement désolé pour Voight, appelé pour essayer de remonter sur sa moto après son accident brutal de Portimão, mais quand il était temps pour lui d’entrer sur la piste, il a commencé à pleuvoir deux fois, et même s’il était contrarié, je ne pouvais pas le laisser prendre un tel risque, car une chute aurait annulé tous les progrès qu’il a fait ces derniers mois. »

« En ce qui concerne le Moto3, je peux dire que les FP2 et FP3 ont été désastreuses, avec les deux pilotes sortis de la Q2, tandis qu’un Suzuki souriant annonçait sur les médias sociaux le contrat avec sa nouvelle équipe. »

« Nous avons été sauvés par Casadei en MotoE, qui a mis la Sic58 sur la 3ème marche du podium le samedi, avec une belle course agressive, et sur la 2ème place le dimanche après qu’Aegerter ait percuté Torres. La même chose s’était produite en 1998 lorsque Capirossi avait dépassé Harada de manière très agressive à Buenos Aires. A la différence que cette fois-ci, Aegerter a été pénalisé pour “conduite déloyale”… , et qu’aujourd’hui la zone verte est utilisée pour prendre les virages plus vite alors qu’auparavant vous seriez tombé dans le gravier…. les temps ont changé. Quoi qu’il en soit, Casadei a fait un excellent travail et après deux mois sans rouler, dont un à la maison avec la Covid, il est remonté sur la moto et a ramené un résultat. »

« Pour dire la vérité, je voudrais aussi sauver Fellon avec une note suffisante dans ce bilan scolaire, qui dans la course a été capable de faire les mêmes temps au tour que les premiers pilotes : Je suis sûr qu’il nous donnera de grandes satisfactions parce que c’est un garçon qui vit pour rouler sur sa moto, et aujourd’hui il y en a peu comme lui. »

« Enfin, alors que nous attendons de partir pour le Texas en espérant de meilleurs résultats, je veux annoncer que pour la saison 2022 Harrison Voight et Senna Agius resteront avec nous dans le Moto3 CEV. Je suis très heureux de cela car je vois un grand potentiel et ils grandissent ensemble dans l’école Sic. »

-PaoloSic58-

 




Tous les articles sur les Pilotes : Lorenzo Fellon

Tous les articles sur les Teams : SIC58 Squadra Corse