Le Moto3 a ouvert les hostilités du Grand Prix du Qatar et, par la même occasion, celles de la saison 2021. Une première séance d’essais où les protagonistes ont fait montre de prudence sur une piste encore à nettoyer et à gommer. Autant de questions que ne se pose pas un débutant de la trempe de Pedro Acosta qui s’est donc affirmé comme le premier leader de l’année…

Auteur d’un tour en 2’05.809 établi sur la toute fin d’exercice, l’Espagnol devançait ainsi Darryn Binder, nouveau chez Petronas Sprinta Racing, pour l’équivalent de 89 millièmes. Les deux hommes se détachaient nettement, puisque Ryusei Yamanaka du team CarXpert Pruestel GP, crédité du troisième temps, pointait déjà à presque quatre dixièmes.

Jaume Masia suit sous ses nouvelles couleurs Red Bull KTM Ajo avec John McPhee toujours chez Petronas Sprinta Racing dans son sillage. Andrea Migno (Rivacold Snipers Team) terminait derrière eux tandis que Jason Dupasquier (CarXpert Pruestel GP) se classait septième. Kaito Toba (CIP – Green Power), Stefano Nepa (BOE Owlride) et Izan Guevara (GasGas Gaviota Aspar) complétaient le Top 10.

Que va nous réserver cette seconde et dernière salve de ce vendredi à Losail ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits jusque-là connus.

Qatar 1 Moto3™

2020

2021

FP1

2’05.407 Sergio Garcia

2’05.809 Pedro Acosta
FP2

2’04.577 Raul Fernandez

2’04.839 Kaito Toba
FP3

2’05.465 Raul Fernandez

Q1

2’05.254 Gabriel Rodrigo

Q2

2’04.815 Tatsuki Suzuki

Warm Up

2’05.701 Raul Fernandez

Course

Arenas, McPhee, Ogura

Record

2’04.561 Aron Canet 2019

25.5° dans l’air sont proposés aux pilotes qui se lancent pour 40 minutes d’exercice sous les projecteurs. Car la nuit est tombée sur la piste de Losail. Il faudra être parmi les 14 premiers pour avoir son ticket provisoire à destination de la Q2 de demain, samedi.

La première référence est signée par Antonelli en 2’06.214 devant Guevara et Sasaki. Le leader de la FP1 Alcoba se fait une frayeur…

Rodrigo accélère en 2’05.730 devant Foggia et les deux hommes repoussent donc Antonelli au troisième rang. Foggia sort ses griffes sur sa Honda Leopard en 2’05.297. Migno et Acosta, décidément en verve sont à sa poursuite tandis que Sergio Garcia et Toba maintiennent Masia hors du top 5.

A un quart d’heure du but, Carlo Tatay arrive quatrième. Fellon est 24è. Darryn Binder est pour le moment le dernier à monter dans le wagon à destination directe de la Q2 puisqu’il est 14ème. Antonelli est le premier à pointer pour la Q1. Pour l’instant, on reste dans la zone des 2’05. 19 pilotes se tiennent en une seconde …

A dix minutes du terme, Masia annonce la chasse au chrono avec son 2’04.881. Il compte quatre dixièmes d’avance sur Foggia. Acosta son jeune équipier de 16 ans est troisième. Le team Gresini, pendant ce temps montre ses nouvelles couleurs.

Les cinq dernières minutes sont entamées. Dupasquier se hisse second avec un chrono en 2’04. McPhee et Antonelli suivent, laissant le soin à Garcia de fermer le top 5. Foggia n’est plus que sixième. Mais les choses évoluent vite. Rodrigo se rapproche à 26 millièmes de Masia avec Garcia dans son sillage.

Les dernières secondes tournent à la foire d’empoigne. Toba passe en tête en 2’04.839. Guevara chute. Sous le drapeau à damier, Toba garde son avantage devant Masia, Rodrigo, Garcia et Dupasquier. Antonelli mène le reste du peloton. Darryn Binder rate le top 14 juste derrière Alcoba, comme d’ailleurs Fenati. Lorenzo Fellon est dernier.

Au final, une belle entrée en matière du team CIP-Green Power d’Alain Bronec qui montre ainsi que les performances de Darryn Binder l’an passé reposaient aussi sur une équipe performante…

Moto3 Qatar 1 FP2 : chronos

Crédit classement : MotoGP.com

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Kaito Toba

Tous les articles sur les Teams : CIP-Green Power