Californie… Monterey… Laguna Seca… les 177 pilotes des championnats MotoAmerica se retrouvent dans un lieu mythique pour la 7e étape de la saison, qui en marque déjà le début de la deuxième partie.

 

Au programme du vendredi des Superbike, une seule séance d’essais libres avant la première qualification.

 

Si on ne s’étonnera pas d’une nouvelle et nième domination de Jake Gagne, le pilote Fresh N’ Lean Attack Performance Yamaha qui survole véritablement le championnat américain, on remarquera que, sur un tracé qu’il ne découvre pas, Loris Baz est le premier à lui donner la réplique.

C’est du moins ce qui s’est passé ce vendredi, dès la FP1, où le Français a placé sa Ducati a exactement un quart de seconde de l’Américain.

 

 

Le scénario s’est reproduit en qualification, même si le Haut-Savoyard, alors 5e, a atteint la limite à l’abord du célèbre Corkscrew, avant de se relever et réaliser son meilleur chrono à huit minutes de la fin de séance, concluant celle-ci à nouveau en 2e position, à un tiers de de seconde du véloce Californien.

 

 

Jake Gagne : « Nous avons eu une bonne journée aujourd’hui. Lors de la première séance, nous avons sorti la moto du camion, et c’était en fait l’une des premières séances les plus difficiles que nous ayons eues. Je n’étais pas très satisfait de la moto avec seulement quelques petites modifications, surtout au niveau de l’électronique. Nous avons réussi à utiliser les deux pneus et j’ai préféré le pneu vert. Nous avons fait quelques changements entre les sessions et la moto s’est tout de suite sentie beaucoup mieux lors de la deuxième session. Nous sommes donc sortis et avons fait un run de 13 ou 14 tours pour bien sentir les pneus, et nous avons fait un très bon run ici. Évidemment, nous essayons juste de faire le travail pour la course. Nous voyons comment ces Dunlop vont se comporter dans la seconde moitié de la course, car c’est là que nous voulons être forts. »

 

PHOTO BY BRIAN J. NELSON.

 

Deuxième qualification et première course ce samedi, toujours en présence de Tony Elias venu remplacer Kyle Wyman sur la deuxième Ducati.

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Loris Baz