Le Suisse a officialisé son avenir, qui se déroulera désormais dans la nouvelle catégorie MotoE.

Dominique Aegerter est l’un des piliers du Moto2 et l’un des plus anciens puisqu’il y évolue depuis 2010. Homme des avant-postes lors de ses premières années, la saison 2014 avait d’ailleurs marqué le point d’orgue de sa carrière avec une victoire et trois podiums. Mais depuis, les choses s’étaient quelque peu compliquées, et ces deux dernières années n’ont rien arrangé. Dix-septième du Championnat en 2018 sur KTM et 23e en 2019 avec MV Agusta, son meilleur résultat de la saison est pour le moment une 13e place.

Si son coéquipier Stefano Manzi est parvenu à faire quelques coups d’éclats et donc à être reconduit pour 2020, cela n’a pas été le cas d’Aegerter, trop préoccupé par ce qui se passe en-dehors de la piste. « Ces deux dernières années, j’ai dû beaucoup travailler sur ma carrière et je n’avais pas l’esprit libre pour le sport, aussi car les résultats n’étaient pas parfaits », a-t-il déclaré.

L’annonce de Simone Corsi aux côtés de Manzi l’an prochain ne laissaient plus de place au doute, et la question du MotoE a fini par se présenter au Suisse, qui a finalement pu concrétiser avec l’équipe Dynavolt Intact GP. « Je suis très content d’avoir enfin réglé mon avenir », s’est-il exprimé. « Après cette incertitude et mon arrêt du Moto2, je suis heureux d’être en mesure de courir en MotoE avec Intact GP. C’est une équipe très professionnelle qui a déjà gagné en expérience en MotoE cette année. J’avais déjà essayé de travailler avec Jürgen et Stefan par le passé et cela a finalement fonctionné. J’aimerais les remercier de me donner cette chance. »

Si le soulagement est de rigueur, l’avenir se présente toutefois sous forme de point d’interrogation, puisque le Championnat MotoE n’en sera qu’à sa deuxième saison. « Je ne peux pas dire grand-chose de ma moto électrique car je ne l’ai encore jamais essayée », a-t-il poursuivi. « J’ai entendu beaucoup de choses positives. Les pneus offrent une très bonne adhérence et l’accélération doit être excellente, on peut aussi voir que les temps au tour ne sont pas très éloignés de ceux du Moto2. Je pense que cela correspondra bien à mon style de pilotage. »

Très motivé par cette opportunité, le numéro 77 vise haut pour sa première année en MotoE : « L’objectif est clairement de me battre pour le titre avec les gars des avant-postes. Je serai également le remplaçant officiel du team en Moto2 si l’un de ses pilotes titulaires se blesse, ce que je ne leur souhaite évidemment pas ! Mais si cela devait arriver, j’essayerais de représenter le team du mieux que je pourrais. »



Tous les articles sur les Pilotes : Dominique Aegerter

Tous les articles sur les Teams : Dynavolt Intact GP