Lors des derniers tests MotoE à Valencia, Eric Granado (Avintia Esponsorama) et l’Espagnol Héctor Garzó (Tech3 E-Racing) se sont particulièrement illustrés, le premier cité en remportant une simulation de course devant le second, et ce dernier remportant la première E-Pole devant le Brésilien.

On attend donc de voir ce qu’ils feront à la première « vraie » course qui se déroulera le week-end prochain au Sachsenring et, pour nous faire patienter, l’équipe française d’Hervé Poncharal a recueilli les réponses de celui qui partagera le box avec Kenny Foray.


Pouvez-vous décrire vos premières impressions sur la première course MotoE ?

Héctor Garzó : « Plutôt bonnes ! J’ai fait un excellent départ pour être le premier, et je pense que la moto est très bonne pour une “vraie” course. Nous pouvons freiner fort, dépasser et pousser la moto à la limite. On peut faire des erreurs. Je suis content, nous avons pensé qu’il serait très difficile de dépasser d’autres pilotes, mais finalement nous avons pu faire une bonne progression pendant la course. La moto est assez bonne pour tout et je suis très satisfait ».

Sur une moto électrique, quelle est la plus grande différence par rapport aux autres motos, selon vous ?

« Pour moi, le plus important en course, c’est que la moto ne fait pas de bruit et c’est vraiment compliqué d’entendre les autres pilotes. Nous devons attendre un dépassement et compter sur le tableau de bord car durant toute la course, je n’étais pas sûr, s’ils étaient directement derrière moi ou plus loin. Je pense que c’est la plus grande différence. Le reste, tout est normal. Vous pouvez freiner, accélérer facilement, donc tout va bien ».

Comment décririez-vous les performances des pneus ?

« Dans l’ensemble, ils sont très bons, mais pour la course, je pense que Michelin doit trouver une nouvelle allocation, car il nous faut un peu plus de grip pour le dernier tour et demi. Mais pour le reste, c’est absolument positif ».

Qu’est-ce qui vous surprend le plus dans les machines Energica ?

« Le départ ! Vous devez accélérer à 100% directement. C’est vraiment bien, vous partez très vite, et je ne m’attendais pas à ce que ce soit comme ça ».

Que pensez-vous de la compétitivité du plateau en général ?

« Je pense que nous savons tous qu’il ne s’agit que d’un championnat de six courses et que nous devons faire de bons résultats. Si ce n’est pas possible, il est très important de marquer des points, parce que si vous rentrez à la maison avec zéro dans ce championnat, ce sera difficile à récupérer. Sûr, il y aura des pilotes plus rapides sur un circuit que sur d’autres, ce qui est le bon côté du MotoE, car toutes les motos sont les mêmes et nous pouvons montrer nos compétences sur toutes les pistes ».

Qu’attendez-vous de la première manche en Allemagne et du championnat en général ?

« Le premier feeling est bon, car nous avons eu trois longues journées d’essais, même si nous n’avons pas fait trop de tours. Mais pour cette moto, nous avons beaucoup d’informations et je suis très confiant et heureux, car je sais comment la piloter et comment attaquer. Je connais les limites de la moto, je sais aller vite et gérer la situation à chaque instant. A mon avis, c’est positif de commencer heureux et fort et je pense que nous allons y arriver ».

HECTOR GARZO SPA
TECH3 E-RACING
MotoE Test MotoE 2019 (Circuit Valencia)
17-19.06.2019
photo: Lukasz Swiderek
www.photoPSP.com
@photopsp_lukasz_swiderek

 



Tous les articles sur les Pilotes : Héctor Garzo

Tous les articles sur les Teams : Tech3 E Racing