La trêve estivale est en cours en MotoGP et elle a commencé dès le moment où le drapeau à damiers s’est abaissé sur le Grand Prix d’Allemagne au Sachsenring.  Une épreuve marquée par une nouvelle domination de Marc Marquez, certes, mais aussi par une prolongation de la période d’insuccès de Yamaha. Une disette qui n’empêche pas Valentino Rossi et à Maverick Vinales de pointer second et troisième au classement général. Mais sans être des dangers pour l’officiel Honda en route pour un septième sacre. Une situation qui entraîne des tensions chez Yamaha, au point qu’une lutte de pouvoir serait engagée entre Lin Jarvis et le Doctor…

Une théorie relayée par Cosedimoto. Les Yamaha ne gagnent plus, les raisons en sont connues, mais la situation perdure, ce qui fragilise le chef des troupes d’Iwata sur le terrain Lin Jarvis. Ce dernier a le poste du responsable, dans tous les sens du terme. Car les à côtés ne sont guère plus brillants. Tech3 a été perdue et Johann Zarco n’a pas été fidélisé, si bien qu’il a fallu se raccrocher aux branches d’un inédit team Petronas basé sur les fondations de l’actuel team Angel Nieto pour sauver les apparences. Mais aussi peut-être des carrières.

Nous verrons de quoi sera faite cette structure Petronas, mais tout sera à y construire, tandis que Tech3 était la valeur sûre. Au départ, l’idée était de sauver le soldat Lorenzo, qui, dans une opération commando menée au Mugello et à Barcelone a réussi à se sauver lui-même. Du coup, cette planche de salut deviendrait celle des futurs bannis de l’équipe usine. On pense à Ramon Forcada qui ne travaillera plus avec Vinales, mais il y a aussi le cas de Lin Jarvis.

Valentino Rossi est second au championnat, il est d’un poids politique et économique certain dans l’aventure de la marque aux diapasons en Grand Prix. Las de ne pas être entendu depuis plus d’un an et présentant un bilan sportif on ne peut plus solide au regard des circonstances, le Doctor aurait une feuille de route très claire : écarter Jarvis, encourager la mise en place de William Favero à sa place, laisser Monster comme partenaire de l’usine avant qu’il ne devienne le sien en 2021 pour sa propre écurie équipée en M1, Petronas devenant dès lors le soutien de l’usine. On rappellera que deux plots sur la grille de départ l’attendront puisque le Marc VDS racing va les abandonner à la fin de cette année.

William Favero est actuellement le responsable de la communication du team Movistar Yamaha. Il n’était pas du voyage au Sachsenring où il a été confirmé le retrait de Movistar. Alors, les jours de Lin Jarvis sont-ils comptés ? Réponse à la rentrée, qui aura lieu le 5 août à Brno.



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP