Ce week-end à Misano sera mis à l’honneur l’inspiration d’un homme et l’œuvre d’une équipe. Il s’agit d’Aldo Drudi, l’homme qui marie et manie les couleurs selon ses idées mais aussi la direction d’un certain Valentino Rossi. Un vrai style qui s’est échappé des seuls motifs des casques pour s’ancrer sur le bitume du tracé de Misano. Les abords de ce dernier ont en effet été repeints, livrant un ton unique qui a même son nom. Cela étant dit, le Doctor aura aussi un heaume spécial pour ce treizième rendez-vous de la saison. Et que l’on se rassure, ce ne sera pas le dernier d’une longue série qui va se poursuivre…

Sur les ondes de notre partenaire Corsedimoto.com, Aldo Drudi rappelle que le circuit de Misano va être sa galerie d’art à ciel ouvert. Il explique ainsi : « ce week-end marque la fin des trois années de travail sur le circuit. La piste entière aura des voies de secours colorées et constitue une œuvre unique. D’autres circuits ont décoré des espaces, mais de manière séquentielle, dans la direction de la piste, tout simplement. Ici nous l’avons compris comme un opéra pop, il y aura beaucoup de couleurs, à tel point que nous avons inventé ce slogan “Ride on Colours”. »

Un nouveau courant artistique est ainsi né. Une démarche qui mérite que l’on s’y attarde. Cela étant dit, la base du travail d’Aldo Drudi reste la décoration des casques. A Misano, ce week-end, Valentino Rossi arborera à nouveau des couleurs spéciales : « cette année, nous nous sommes tous assis au bureau, même avec les gars qui travaillent ici. Tout le monde a commencé à proposer une idée et le matin, nous nous sommes décidés pour laquelle. À partir de maintenant, nous commençons à travailler sur le casque spécial Misano. »

Sur l’ampleur de la tâche jusqu’au produit fini, il précise : « cela dépend de la complexité du casque car, en fonction du type de design ou de conception graphique, la réalisation peut être compliquée. Mais disons qu’à partir de maintenant le casque sera prêt pour vendredi. Le problème est que nous devons faire beaucoup plus de copies de ce casque, car il doit avoir au moins deux casques disponibles dans le box. »

Chaque casque de Vale est une célébration spéciale. Si bien qu’arrivera un jour le dernier heaume, celui qui annoncera sa retraite… Celle commande aurait-elle été déjà passée ? Aldo Drudi rassure : « tôt ou tard, nous devrons penser à ce casque MotoGP. Mais je crois que nous sommes encore loin de ce jour. Un homme de 40 ans qui s’entraîne comme s’il avait 20 ans et qui obtient des résultats comme s’il était jeune… Quatrième place dans la dernière course, même si les détracteurs disent que Valentino ne gagne plus… Je paierais pour terminer quatrième dans une course du Championnat du Monde. Personnellement, je pense que Valentino peut gagner gros et qu’il est le seul à pouvoir psychologiquement mettre la pression sur Marc Márquez. »

Enfin, l’artiste se réjouit de voir que d’autres pilotes seront aussi ses ambassadeurs ce week-end : « Morbidelli, Iannone, Baldassarri et Migno auront aussi un casque spécial. »

Lire l’article original de Luigi Ciamburro sur Corsedimoto.com

Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP