Alex Marquez le sait : cette saison, rouler avec une Honda, c’est risquer plus l’accident que ses autres collègues du MotoGP. Ainsi, pas moins de 25 chutes ont été subies par les quatre pilotes HRC, soit un tiers du total dans la catégorie reine. 7 sont à mettre au passif de Pol Espargarò et Alex Marquez, 6 pour Marc Marquez qui a raté les deux premières courses au Qatar. Le reste est pour Nakagami. Heureusement pour le blason ailé, tout ce beau monde est indemne. Mais la souffrance est tout de même au programme. Et pour le cadet des Marquez, elle est surtout ressentie pour les autres…

Alberto Puig, le chef des troupes Honda sur le terrain en Grand Prix a sommé les ingénieurs de Tokyo de trouver une solution à cette épidémie de chutes qui frappe ses pilotes. Une redondance des accidents qui ne peut pas seulement s’expliquer par des fautes de pilotage. « Nous devons améliorer la moto et c’est ce que les ingénieurs essaient de faire » a commenté l’Espagnol. « Ils connaissent la date limite. Les deux prochaines courses au Mugello et de Barcelone sont deux pistes très exigeantes, en particulier le Mugello, et nous devons trouver une moto très équilibrée. Voyons si nous pouvons avoir des solutions. Nous avons le devoir de faire de notre mieux. Nous grandissons, mais la Honda doit encore beaucoup s’améliorer ».

En attendant, voici le quotidien d’un Alex Marquez : « nous ne sommes pas dans notre meilleur temps avec l’adhérence. Lorsque nous faisons une erreur, notre moto est un peu plus critique à ce stade. Je ne suis pas à mon meilleur. Je manque de confiance avec l’avant. Je l’ai perdu à Jerez, par exemple. Mais au Mans, nous avons essayé autre chose, ce qui m’a fait revenir en arrière. Alors je dirais que ma confiance est de 80% ».

Alex Marquez : « si ma chute est à l’antenne, je la regarde, je n’ai aucun problème »

Tomber plus souvent qu’à son tour joue sur le moral et le physique. Mais Alex Marquez semble armé pour faire face à ce type de crise. Ainsi, et par rapport à d’autres pilotes qui ont affiché une certaine sensibilité sur le sujet, il dit sur la diffusion des chutes : « non, je n’ai aucun problème. Si ma chute est à l’antenne, je la regarde, je n’ai aucun problème ». Il faut dire aussi qu’il a été formé d’une certaine façon dans le box Honda … « Alberto Puig m’a dit à mes débuts en MotoGP : « ne t’inquiète pas pour les chutes. Si c’est une façon d’apprendre et on doit tomber 40 fois avant d’y être. Et ne d’inquiète pas pour la moto. C’est quelque chose qui m’est resté ».

Mais ce qui lui est aussi resté, ce sont ses valeurs adoptées depuis le début de sa carrière. Ainsi, une chute, pour lui, a tout de même des conséquences qu’il a confié à Nico Abad sur sa chaîne Twitch : « chaque fois que je tombe, je souffre pour les mécaniciens. C’est quelque chose que je porte depuis l’enfance ». Un noble sentiment.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Marquez

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda