Le dernier Grand Prix de Valence n’aura pas été une pierre à ajouter à l’œuvre commune construite depuis huit saisons par Ducati et Andrea Dovizioso. Il tournerait même au contraire à un nouveau caillou dans leur chaussure, avant que le pilote ne chausse, à la fin de ce week-end à Portimao, dernier round de la saison, ses pantoufles. Ce n’est plus le pied entre les deux parties qui pourraient même aller jusqu’au tribunal régler un problème de préjudicie économique, signalé comme dégât collatéral des arrangements pris dans l’affaire du moteur Yamaha. Mais le divorce à l’italienne n’est peut-être pas la fatalité de cette fin de relation. Dovizioso semble en effet avoir comme une réaction…

Cela peut-il vraiment se terminer si mal entre Ducati et Andrea Dovizioso ? Selon un ancien cadre de l’équipe, les torts sont partagés dans cette quête ratée d’un titre pilotes que seul Casey Stoner a pour le moment réussi à ramener à Borgo Panigale. On y a cru, en 2017, mais la politique et les rancœurs ont repris le dessus pour en arriver à cette année marquée par un nouvel échec malgré l’absence de Marc Marquez.

Pire, Dovi s’éloigne d’un quatrième statut de vice-champion en ne sortant plus du peloton. Cela sent la sortie par la petite porte, sans tambour ni trompette ou fanfare. Tout ça pour ça… Mais Dovizioso a aussi commenté ceci en quittant la morne plaine de Valence : « il est difficile de dire à qui revient la responsabilité d’une saison vécue comme ça, aussi parce que je ne connais probablement pas non plus autant de détails. Je peux avoir une idée. Cela a certainement été une saison très difficile et étrange pour tout le monde, pour certains plus et d’autres moins ».

Puis il ajoute : « ce n’est pas sympa de terminer mon aventure avec Ducati de cette façon, mais à la fin de cette saison, même si ma vitesse n’a presque jamais été bonne, au moins on se bat toujours pour la deuxième place. Ce sera difficile, mais au moins nous savons que nous avons gardé une bonne mentalité envers le championnat jusqu’à la fin ».

Heureux d’en finir sur une nouvelle piste

« Ma meilleure saison Ducati pour moi était en 2017. La moto n’était toujours pas très bonne à mon avis, mais nous nous sommes battus pour le championnat jusqu’à la fin. À mon avis, en 2018, nous avions les meilleures conditions techniques pour nous en tant que Ducati, nous étions très rapides, mais je pense que certaines erreurs nous ont coûté le championnat et Marc était tout simplement trop fort, réalisant une saison incroyable ».

Andrea Dovizioso approfondit encore : « ma relation avec Ducati dure depuis 8 ans… il me semble normal que le sentiment général soit fortement influencé par la phase finale et les gens peuvent se souvenir davantage de ce qui se passe dans cette période. Mais les résultats que nous avons obtenus ensemble sont incroyables et ce que nous avons accompli ensemble a été fou et beau et certaines victoires où nous avons transmis certaines émotions resteront. Cela me fait grand plaisir. Que certaines choses aient pu aussi être mieux vécues, c’est une autre affaire ».

Il termine : « Portimao sera une découverte. Cela dépendra de la façon dont la moto vélo s’adaptera à cette piste et des pneus qu’il y a. Quoi qu’il en soit, je suis heureux d’avoir ma dernière course sur une nouvelle piste, je veux me battre pour une bonne course et peut-être bien clôturer le championnat du monde ». Enfin un sentiment positif chez les rouges dans cette période noire…



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team