pub

Ducati

La saison de MotoGP 2024 a démarré sous les meilleurs auspices pour Ducati, avec une performance impressionnante qui a placé trois de ses pilotes dans les cinq premiers du classement général. Jorge Martín, avec 80 points, mène la danse, suivi de près par son compatriote Ducatista Enea Bastianini. Les Desmosedici GP24 ont dominé le circuit en remportant deux des trois premières courses, avec des victoires au Qatar pour Pecco Bagnaia et au Portugal pour Martin. Le seul écart à cette série de succès a été l’exploit de Maverick Viñales à Austin, où il a brillamment remporté les courses du samedi et du dimanche avec son Aprilia.

Claudio Domenicali, PDG de Ducati, affiche néanmoins un optimisme prudent quant à l’excellent début de saison de son équipe. Dans une interview accordée à GPone.com, Domenicali a exprimé sa satisfaction générale, notamment après la récente course à Austin, tout en reconnaissant que les victoires ne peuvent être systématiques. « C’est un championnat long, et voir trois Ducati parmi les cinq premiers est très positif. Nous ne pouvons pas gagner toutes les courses, car sinon le championnat semblerait monopolisé par une seule marque« , a-t-il déclaré avec humour.

Cependant, Domenicali n’est pas sans critiques concernant le nouveau système de concessions qui avantage, selon lui, les autres constructeurs au détriment de Ducati. « Ils ont accordé plus de flexibilité aux autres usines pour développer leurs motos, alors que nous sommes limités par le nombre de pneus et d’autres restrictions. Nous courons avec un handicap« , a-t-il expliqué, manifestement frustré par ce qu’il considère comme une iniquité dans les règles actuelles du MotoGP.

34435453

Claudio Domenicali Ducati : « Marc Marquez a chuté quand il était premier en course, nous sommes heureux de l’avoir avec nous »

À Austin, un autre pilote Ducati, Marc Marquez, a capté l’attention malgré une chute lors de la course. Pilotant une GP23, une spécification inférieure aux modèles utilisés par les pilotes officiels, Marquez a fait preuve d’une combativité exemplaire. « Marc a montré qu’il était toujours un compétiteur féroce. Il pilotait une moto de l’année dernière, donc ses performances doivent être évaluées en tenant compte de ce handicap matériel« , a souligné Domenicali, valorisant la détermination du nouveau pilote Gresini à lutter pour la victoire plutôt que de se contenter d’un podium : « il a chuté quand il était premier en course, nous sommes heureux de l’avoir avec nous ».

Claudio Domenicali reste confiant dans la capacité de Ducati à rester compétitive malgré les défis réglementaires. Avec des pilotes comme Martin et Marquez, qui continuent de pousser les limites, Ducati espère non seulement maintenir mais aussi étendre son influence au sommet du monde MotoGP. Leur prochain grand test sera à Jerez, où l’équipe espère consolider ses acquis et continuer à évoluer dans la bonne direction.

Marc Marquez

MotoGP, Austin J3 : classement

3443

Championnat après Austin : 

32

Crédit classement motogp.com

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team