Bastianini

Durant la saison 2021, Enea Bastianini a été l’objet de toutes les convoitises de la part d’Aprilia qui n’avait pas encore sauté sur l’occasion Maverick Viñales. Mais l’usine de Noale a essuyé un refus de la part de celui qui est managé par un Carlo Pernat qui a servi le constructeur en son temps et qui lui est resté très attaché. Plutôt que d’un statut d’officiel sur la RS-GP, le Champion du Monde Moto2 version 2020 a préféré la vie d’un pilote satellite Ducati. Et voici pourquoi…

C’est le site Speedweek qui fait cette révélation : bien que Bastianini ait un contrat de deux ans avec Ducati jusqu’à fin 2022, le directeur de course d’Aprilia Massimo Rivola qui voyait à cette époque Andrea Dovizioso jouer le pilote d’essai sur la RS-GP, est allé le démarcher, avec des arguments sonnants et trébuchants. Aprilia Racing était ainsi disposé à payer à Ducati le ticket de sortie prématurée, convenu contractuellement à plus de 700 000 euros, pour récupérer Bastianini.

Mais étonnamment, le refus n’est pas venu de Borgo Panigale, mais du pilote lui-même. L’Italien a préféré rester avec Ducati, qui plus est pour un prix inférieur, en raison de ses meilleures chances de succès. Aprilia s’est ensuite consolé avec Maverick Viñales.

Enea Bastianini

« L’objectif de Bastianini est de rejoindre l’équipe d’usine Ducati en 2023« 

De meilleures chances de succès certes, mais aussi parce que Enea Bastianini a un objectif en tête, par ailleurs mentionné dans son contrat Ducati qui court jusqu’en 2023 :  celui d’intégrer le team usine. Un plan de bataille que son manager Carlo Pernat confirme : « l’objectif d’Enea est de rejoindre l’équipe d’usine en 2023 ».

« Nous savons que ce ne sera pas facile, mais le contrat expire pour tous les pilotes » ajoute Pernat qui conclut : « Pecco Bagnaia restera certainement, en ce moment il est très fort. Il n’y a donc pas d’autres objectifs pour le moment ». Voilà Jack Miller prévenu : il ne devra pas seulement défendre sa place face à Jorge Martin. Il devra aussi se garder d’Enea Bastianini… Ce dernier a de grandes attentes à la hauteur du Team Gresini Racing MotoGP 2022. Gigi Dall’Igna et la patronne de l’équipe Nadia Padovani veulent voir des podiums.

« Bestia » lui-même s’est fixé pour objectif d’être dans le top 5 au classement général. Et il aura le bon matériel pour ça : « il aura une Desmosedici GP21 avec quelques mises à jour 2022 tout de suite. Ensuite, beaucoup dépendra des résultats et d’autres facteurs… Gigi Dall’Igna n’est pas stupide. S’il voit qu’Enea se porte bien… C’est dans la politique Ducati » rappelle son manager.

Enea Bastianini

Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini

Tous les articles sur les Teams : Gresini MotoGP