MotoGP, Argentine : le team Petronas Yamaha veut montrer son véritable potentiel en course

par | 27 mars 2019

Le nouveau team satellite Yamaha, estampillé du label Petronas, a débuté son histoire en MotoGP sur les chapeaux de roues. Il faut dire qu’il ne part pas tout à fait de rien, avec des transfuges de la structure usine qui a amené ses larges compétences. Mais les deux pilotes que sont Morbidelli et Quartararo ont tout de même surpris avec un abonnement pris d’entrée aux avant-postes. Le Français débutant a été notamment détonnant. Mais les belles dispositions montrées lors des essais se sont édulcorées au fil des tours en course. Alors, pour ce second rendez-vous de la saison en Argentine, les représentants de l’ambition malaisienne au plus haut niveau en Grand Prix ont bien l’intention de tenir la distance jusqu’à la ligne d’arrivée de l’épreuve dominicale.

Le rookie Fabio Quartararo, et son coéquipier chez Petronas-Yamaha, Franco Morbidelli, n’ont que partiellement transformé les bonnes positions conquises sur la grille de départ au Qatar en bons résultats. En Argentine, ils veulent montrer leur vrai potentiel.

Le premier week-end MotoGP de la nouvelle équipe malaisienne Petronas Yamaha Sepang Racing Team, a débuté de manière prometteuse à Doha. Fabio Quartararo, le nouveau venu de la catégorie, a inscrit sa M1 dans le top 5 des qualifications, son coéquipier Franco Morbidelli pointant quant à lui à la huitième place. Cependant, le rêve de faire les débuts parfaits pour Quartararo s’est envolé quelques minutes avant le début de la course, après avoir calé son moteur sur la grille. Il devait s’élancer de la voie des stands. Une bévue qui l’a condamné à la seizième position finale.

“Je me suis entraîné dur ces derniers jours et nous en avons profité pour analyser la course au Qatar. Il est important d’être prêt pour le prochain Grand Prix en Argentine“, a déclaré Quartararo, qui a connu un début de saison étonnamment solide. “Je ne m’attendais pas à figurer dans le top 10 à chaque session pour mes débuts en MotoGP, et surtout pas dans le top cinq. Nous avions un bon rythme tout le week-end, mais comme je partais de la voie des stands, j’ai trop sollicité mes pneus au début de la course. Nous apprenons de cela pour la prochaine étape en Argentine, et c’est une chose sur laquelle nous allons continuer à nous améliorer pendant la saison“.

Morbidelli a manqué de peu le top 10 au Qatar et a ensuite regretté d’avoir choisi le pneu arrière soft. “J’ai utilisé les deux semaines qui séparent les courses pour me détendre et récupérer afin de pouvoir participer au Grand Prix d’Argentine avec beaucoup d’énergie. Au Qatar, lors des essais et pendant le week-end de course, nous avons trouvé une bonne base pour les réglages. Maintenant, nous devons voir si cela fonctionne pour nous en Argentine”, se réjouit l’Italien.

J’aime beaucoup la piste, ce sera amusant de revenir à Termas de Rio Hondo et de ressentir la passion et le soutien des fans argentins“, a ajouté le Romain, âgé de 24 ans. Le Champion du Monde Moto2 de 2017 arrive en Argentine avec de bons souvenirs : “Termas de Rio Hondo est une piste où j’ai pu gagner et où j’ai toujours eu de bonnes sensations“.

En Moto2, Morbidelli a réalisé 21 podiums, et il attend toujours son premier résultat probant en MotoGP. “De nombreux facteurs doivent être réunis pour obtenir un bon résultat dans le Championnat du Monde MotoGP“, a déclaré le pilote Petronas Yamaha. “Dans cette deuxième course, nous allons essayer d’apprendre de nos erreurs, d’améliorer le résultat de Losail et de montrer notre véritable potentiel“.

Son coéquipier français est également impressionné par le circuit argentin : “j’aime le circuit des Termas de Rio Hondo car il y a de grands virages. Même si c’est un peu difficile, je suis sûr que ce sera amusant d’y piloter une MotoGP. Nous venons en Argentine sans avoir d’abord effectué de tests. Nous ferons donc les premiers tours en FP1. Nous devons rester calmes et en même temps connaître rapidement la piste et les points clés“, termine Fabio.

Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team