Ce jeudi 12 août 2021, Cal Crutchlow a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit du Red Bull Ring, à l’orée du Grand Prix d’Autriche.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote anglais, qui va participer ce weekend à sa deuxième course pour le compte de l’équipe Petronas Yamaha SRT.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Cal Crutchlow sans la moindre mise en forme.


Comment abordez-vous ce nouveau weekend sous les couleurs de Petronas Yamaha ?

« J’espère avoir un meilleur weekend que la semaine dernière, car nous avions eu pas mal de pépins au niveau de la dégradation du pneu arrière en course. Nous avons maintenant des réponses à nos questions, et nous allons pouvoir faire en sorte que cela ne se reproduise pas. Dans l’ensemble, je suis très content de reprendre le travail avec cette équipe, car ils ont fait du très bon boulot la semaine dernière. C’était vraiment appréciable d’être de retour avec une bonne équipe. Ce qui est bien, c’est que nous allons débuter ce weekend avec un peu plus d’informations, notamment de mon côté au sujet de la moto. Ce devrait donc être un peu plus facile lors de la première journée. »

Les limites de la piste ont fait l’objet de nombreux débats la semaine dernière, et vous avez même expliquez qu’il s’agissait ici d’un “circuit de merde”. Si cela ne tenait qu’à vous, garderiez-vous cette piste au calendrier ?

« J’ai formulé ce propos en raison de la sécurité en piste. Je pense que si la sécurité était meilleure, les pilotes prendraient alors bien plus de plaisir à courir ici. Ce n’est pas le circuit le plus fascinant au monde, mais chaque année il procure de belles courses. Mais il y a un problème de sécurité. Dans un monde idéal je garderai cette piste au calendrier, mais en lui apportant des changements. Les conditions de piste, notamment quand il pleut, sont vraiment horribles. C’est une belle région et ce serait une piste vraiment sympa si celle-ci était plus sûre. Il a été proposé initialement de changer les virages 3 et 4, et je pense que si cela était le cas ça rendrait le tout beaucoup plus intéressant. »

“Si la sécurité était meilleure, les pilotes prendraient plus de plaisir ici”

 

Comment vous sentez-vous physiquement après une si longue période passée sans piloter de MotoGP ?

« Après la course j’étais dans une très bonne condition physique, et cela m’a surpris. Je dois tout de même dire que mon bras était un peu douloureux, et il l’a été toute la semaine. Ce doit être lié à une sorte de arm-pump. Après je ne sais pas comment mon corps va réagir à deux courses d’affilée. Par ailleurs et comme vous le savez, j’ai eu pas mal de problèmes avec mon dos ces six derniers mois, et les docteurs ne savent toujours pas ce qui ne va pas avec mon dos. Mais pour l’instant celui-ci n’est pas trop douloureux, c’est quelque chose de positif. »

Il semble que vous ayez rencontré un problème avec votre pneu, pouvez-vous nous dire quelle était la nature du problème ?

« La dégradation du pneu était vraiment élevée, bien plus élevée que celle de Fabio ou de Maverick. Il va falloir regarder cela plus en profondeur. »

 



Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team