Ce jeudi 12 août 2021, Joan Mir a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit du Red Bull Ring, à l’orée du Grand Prix d’Autriche.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote espagnol, qui a enfin décroché un résultat probant la semaine dernière sur le Red Bull Ring, en terminant deuxième de la course. Nul doute qu’il tentera de rééditer cette performance ce weekend afin de préserver encore ses chances pour le titre.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Joan Mir sans la moindre mise en forme.


Joan, vous avez probablement signé l’une de vos meilleures performances de la saison lors de la dernière course avec votre deuxième place. Avez-vous l’impression d’avoir enfin lancé la défense de votre titre dimanche dernier ?

« Je pense simplement que nous avons livré une bonne course. Je ne réfléchis pas encore à la défense du titre. Il est clair que Suzuki a fait du bon travail cet été pour essayer de nouvelles choses, et il semble que tout ce travail a payé car nous avons pu avoir de meilleures performances. Il va donc falloir continuer à progresser, cela va être la clé. »

« L’an dernier nous avons réussi à décrocher le titre, mais uniquement grâce à notre régularité, et en début d’année j’ai expliqué que je voulais gagner davantage et être plus rapide. Mais pour le moment je ne réfléchis pas au championnat mais juste au fait d’obtenir ces victoires. C’est ce que je vais essayer de faire tous les weekends, et au final nous verrons bien où j’en suis. »

“L’an dernier nous avons réussi à gagner le titre uniquement grâce à notre régularité”

 

Vous vous êtes qualifié en cinquième position le weekend dernier, ce qui constitue dans les faits votre meilleure qualification cette saison. A quel point le fait de réaliser de meilleures qualifications est-il important pour vous ?

« C’est effectivement très important de bien se qualifier. Me concernant, le fait de me qualifier en deuxième ligne c’était comme signer la pole position. Cela représente beaucoup de travail que nous n’avez plus à faire par la suite dans le premier tour. Quand vous partez au-delà du top 10, c’est toujours possible d’obtenir un podium, mais cela représente un surplus de risques à prendre, et si vous voulez vous battre pour le titre, ce n’est pas pensable de partir d’aussi loin sur la grille de départ lors de chaque course. Nous devons donc continuer à progresser dans ce domaine, et il va falloir réaliser de meilleurs temps au tour. »

“Ce n’est pas possible de penser pouvoir jouer le titre en partant de si loin sur la grille de départ lors de chaque course”

 

 

Quelle est votre opinion sur la situation de Maverick Viñales ?

« C’est une situation vraiment triste, et je n’aime pas parler de cela, car ce n’est pas mon combat. Tout ce que je peux dire c’est que je n’aime pas ce genre de situation, que cela arrive à un pilote ou un constructeur. »

“La rupture entre Yamaha et Viñales, ce n’est pas mon combat”

 



Tous les articles sur les Pilotes : Joan Mir

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar