Ce dimanche 15 août 2021, Miguel Oliveira a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit du Red Bull Ring, au terme du Grand Prix d’Autriche.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote portugais, qui a de nouveau été contraint à l’abandon en course.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Miguel Oliveira sans la moindre mise en forme.


 

Miguel, pouvez-vous revenir sur votre course et votre abandon ?

« Nous n’avons pas réussi à finir la course, alors que c’était notre objectif premier. Nous avons rencontré des difficultés à la fois avec les pneus avant et arrière, car ces derniers avaient tendance à surchauffer. Ensuite l’avant est devenu trop sensible, et c’est devenu difficile pour moi d’éviter la chute. Mais peu importe, nous devons aller de l’avant, et nous devons retenir les leçons de ces deux semaines de course en Autriche. »

« Je retiens tout de même le positif : J’ai été très rapide, et cela montre le potentiel que nous devons exploiter. Nous devons à présent prendre la direction d’une manche sur laquelle nous ne nous sommes plus rendus à présent depuis quelques temps [à Silverstone]. Nous allons essayer d’en faire un weekend de référence, et de prendre du plaisir. »

Pensez-vous pouvoir régler les problèmes de pneus qui vous ont affecté ces deux dernières semaines ?

« Ce weekend encore, nous avons observé des différences de grip entre les différents composés mis à notre disposition. C’est étrange car nous ne parvenons pas à savoir d’où cela provient. Je dois dire que j’ai vraiment eu la sensation en course de ne pas avoir les meilleurs pneus. Mais c’est un sujet très flou et c’est difficile pour les pilotes d’en parler car c’est essentiellement basé sur le feeling et finalement peu sur les données, et c’est également très difficile pour Michelin de comprendre la situation. C’est la faute à personne, mais le problème est tout de même là. Espérons donc que sur un autre circuit ce problème se fera moins ressentir, et que nous pourrons simplement travailler normalement. »

“Notre problème de pneus, c’est de la faute à personne”

 

 

Au niveau de votre main, pensez-vous pouvoir revenir au maximum de votre potentiel d’ici Silverstone ?

« Cela ne représente pas un délai suffisant, mais ce qui est sûr c’est que je serai en meilleure forme à Silverstone que je ne l’étais ici. La main n’était pas un vrai problème ce weekend, mais je ne peux pas dire pour autant que j’ai piloté de façon aussi confortable que par le passé. C’est un facteur qui sur une distance de course peut m’affecter un peu plus. »

« Mais ce n’est pas le moment de pleurnicher : La situation est ce qu’elle est, et il faut que nous allions de l’avant. Nous avons obtenu un bon résultat aujourd’hui par l’intermédiaire de Brad Binder, il a été très brave en demeurant en slicks sur le mouillé. J’étais pour ma part dans le coup et j’avais sans doute le même potentiel que lui, et j’aurais sans doute pu finir très proche du podium, et c’est quelque chose dont nous devons être satisfaits. »

 

Classement MotoGP Autriche Course :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP