Misano 2 ne serait donc pas un feu de paille, ou un accident de parcours. Alex Marquez, il y a une semaine, avait fini septième le Grand Prix d’Emilie Romagne signant ainsi, et de loin, sa meilleure performance depuis qu’il est sur une Honda Repsol en MotoGP. Le voici à présent neuvième au terme du vendredi, devant Valentino Rossi et donc potentiellement déjà en Q2. Que s’est-il passé pour changer ainsi le frère de qui vous savez ? Justement, parlons de Marc…

Les choses vont mieux pour un Alex Marquez qui plaisante sur l’évolution favorable de ses performances sur la Honda Repsol : « la visite de Marc hier m’a donné des pouvoirs magiques », s’amuse-t-il en guise de préliminaire. « Non, blague à part. Ce n’était pas une mauvaise journée pour nous, ça s’est bien passé. Eh bien, peut-être que tous les autres n’ont pas poussé à 100%, car vous devez être très prudent avec les pneus ici. Mais en général, je suis satisfait ».

« D’accord, nous souffrons tous d’une mauvaise adhérence de la roue arrière, c’est le cas de tous les pilotes. C’est une très belle piste ici à Montmeló, mais je ne sais pas pourquoi la surface ne vous donne aucune adhérence. Nous espérons que l’état de la piste s’améliorera un peu et que nous trouverons encore plus de traction avec une configuration modifiée de la moto. Mais dans l’ensemble, je suis content de la première journée » répète l’Espagnol.

« Nous avons progressé sur l’électronique »

« Nous avons certainement fait des progrès avec nos motos depuis Brno, et en tant que rookie, je peux désormais mieux faire face avec peu d’adhérence qu’au premier Grand Prix de la saison. Je peux désormais mieux prendre soin du pneu arrière sur le rythme de la course. Nous avons également progressé sur l’électronique, c’est pourquoi nous sommes plus compétitifs qu’en août. Mais maintenant, nous devons faire de sérieux changements, car nous venons tout droit de deux GP de Misano, où nous avons trouvé une nouvelle surface et beaucoup d’adhérence. Les conditions sont les mêmes pour tous. Samedi, nous devons encore travailler sur le rythme de la course et savoir si le pneu arrière medium est une option pour la course » termine Alex qui fait sans nul doute ainsi plaire à son frère aîné…

MotoGP Barcelone J1 : classement

 



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team