Ce week-end, à Jerez, le pilote test Honda Bradl va retrouver la compétition MotoGP en tant que « wildcard », après des mois passés à jouer le pigiste d’un Marc Marquez convalescent. L’Allemand n’éprouve aucune déception à restituer la combinaison Repsol à son illustre collègue qui a fait son retour lors du dernier Grand Prix du Portugal après neuf mois d’absence. Au contraire, il est heureux de le revoir au guidon de la RC213V car c’est un de ses fans les plus convaincus. C’est du moins ce qui ressort de ses propos, illustrés par une prédiction qu’un certain Loris Capirossi fait lui aussi…

A la veille du Grand Prix d’Espagne à Jerez, Stefan Bradl, le pilote test Honda, s’est confié à ses compatriotes de Motorsport-total au sujet du retour à la compétition de Marc Marquez. Une reprise d’activité dont il a été le premier impacté puisque, durant les près de 300 jours d’absence constatés dans le box Repsol, c’est lui qui a fait la pige. Mais l’Allemand laisse volontiers l’octuple champion du monde reprendre ses quartiers. Il dit ainsi : « vous pouvez voir que les derniers mois ont été très mauvais pour lui. Il a dû regarder toutes les courses à la télé. Cela l’a blessé », assure Bradl.

Bradl est enthousiasmé par le retour de l’Espagnol : « dès la première séance d’essais à Portimao, il était super compétitif. Il n’a rien oublié de ce qu’il était capable de faire auparavant. C’est le même Marc Marquez qu’il était avant. Les déclarations qu’il a faites et le sentiment qu’il a eu d’être à nouveau à la limite de la moto après une si longue pause pour blessure étaient vraiment impressionnants », souligne Bradl qui prédit : « je suis convaincu qu’il sera là cette année pour le podium et gagner des courses ».

Loris Capirossi est du même avis que Bradl

Une dernière remarque qui sonne comme un écho à la conviction affichée par Loris Capirossi le week-end dernier lors de la fête Aprilia à Misano : « j’ai souvent parlé avec Marc Marquez quand il était à la maison pour comprendre comment il allait. Je dois dire qu’honnêtement après les essais, je pensais que la course serait beaucoup plus difficile pour lui. Au lieu de cela, il était très bon, il a très bien géré le fait de ne pas être un protagoniste pour la victoire et a terminé la course honorablement. Et je pense que ses conditions ne sont pas encore parfaites, alors je suis sûr que nous reverrons bientôt le vrai Marc Marquez ».

Sur le sujet de l’état de forme du moment, Stefan Bradl reprend la main : « pour moi, il semblait qu’il avait tout sous contrôle. C’est sa façon de piloter une moto », a déclaré Bradl. « Il a besoin de cette sensation sur l’asphalte ». Puis l’Allemand termine : « il était et il est toujours le meilleur pilote MotoGP des dix dernières années. Il l’a montré lors de son retour. C’est son instinct, son corps et son approche mentale qui font la différence. Parfois, vous avez le sentiment qu’il réagit plus vite, peut mieux anticiper la situation concernée et prendre la bonne décision. Il a beaucoup de talent naturel. Il subordonne toute sa vie à la moto ».

Marc Marquez Portugal

Marc Marquez Bradl



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez, Stefan Bradl

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team