MotoGP Davide Brivio refroidit les ardeurs de Suzuki : “2022 ? Alpine. Alpine F1”

par | 7 novembre 2021

Le team Suzuki en MotoGP recherche pour 2022 son team manager. Il pensait pouvoir s’en passer après le départ pratiquement sans préavis de celui qui tenait le poste depuis le début du projet GSX-RR, soit Davide Brivio. Plutôt que de remplacer celui qui les avait menés jusqu’au titre pilotes avec Joan Mir, les Japonais ont dilué ses responsabilités dans l’organisation générale. Apparemment, c’est un échec que confirme cette saison en demi-teinte où la victoire n’a toujours pas souri à deux Grands Prix de la fin. Et puis la couronne est déjà passée sur la tête de Fabio Quartararo. De son côté, Davide Brivio serait malmené en Formule 1. Le retour est-il à envisager ? L’Italien répond.

Davide Brivio est un homme convoité, et surtout par Suzuki en MotoGP. L’ancien team manager de la marque en Grand Prix vit actuellement une nouvelle aventure en Formule 1 et elle n’est pas simple. A tel point que la rumeur a colporté un possible renoncement pour revenir à ses premières amours. Mais du Grand Prix du Mexique où la Formule 1 joue sa partie ce week-end, le même Brivio a battu froid les espoirs de Suzuki au sujet d’éventuelles retrouvailles dans la liesse…

Davide Brivio : “c’est une expérience que j’apprécie vraiment, alors maintenant je suis là

Sur motosprint, on peut lire ainsi : « il y a encore beaucoup à faire. Je dois dire que la Formule 1 est évidemment très difficile, dans le sens où elle est très complexe », a expliqué Davide, qui semble ne pas vouloir abandonner, pour le moment. «. Nous sommes aussi dans un très bon moment. Nous sommes très concentrés sur cette finale de championnat, pour essayer de garder la 5e place, ce qui ne sera pas une chose facile, face à AlphaTauri. Je suis là et j’essaie d’apprendre le plus possible ».

Et lorsque la question vient sur ses projets 2022, il répond :”Alpine. Alpine F1“. Suzuki doit donc regarder les CV qui sont en sa possession, dont celui de Livio Suppo. Ce dernier a commenté sur le sujet : « Sahara lui-même, le chef de projet de Suzuki en MotoGP, a expliqué que Davide manquait et ils ont décidé de combler son poste. Ils vont essayer de le rattraper ou peut-être de lui trouver un remplaçant. Pour l’instant, tout est silencieux ». A suivre…

Davide Brivio

Tous les articles sur les Pilotes : Joan Mir

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar