Le team Avintia en MotoGP ne jouit pas forcément de la même réputation de sérieux et de sérénité que ses homologues de la grille de départ. On rappellera à ce titre les propos d’un Cal Crutchlow pour le moins dubitatif sur le fonctionnement de cette écurie satellite Ducati lors de l’épisode du remplacement d’un Tito Rabat blessé. Mais cette année, il faut se montrer à la hauteur. Car deux GP18 seront dans le box. Et qui sait, si, pour 2020, Suzuki ne venait pas frapper à la porte pour être l’allié de choix…

Ce serait alors une concrétisation. Mais pour en arriver là, il faut montrer ses capacités. A ce titre, cette saison sera donc importante pour le team qui emploie Rabat et Abraham : « pour la première fois dans l’histoire de l’équipe, nous disposons d’un bon matériel », a déclaré le directeur sportif Ruben Xaus à MotoGP.com. L’équipe a deux Ducati Desmosedici GP18 dans les stands, à l’instar de Pecco Bagnaia dans l’équipe Pramac. Ce sera la même moto qui a profité à Andrea Dovizioso lors de la fin de saison 2018.

Au cours des dernières années, l’équipe Avintia avait une moto de l’année précédente et une de deux ans plus tôt. Le seul changement par rapport à la GP18 de la saison passée est le carénage, car les ailerons ont dû être adaptés aux nouvelles règles. Tito Rabat est de retour après une longue pause en raison d’une blessure à la jambe subie à Silverstone, en deuxième partie de saison. Son nouveau coéquipier est Karel Abraham. Le contrat de Xavier Simeon n’a pas été renouvelé en raison d’un manque de performance. Le Belge participera néanmoins à la nouvelle série de courses électriques MotoE pour Avintia.

Si le podium est un objectif ambitieux, ce ne sera certainement pas impossible dans certaines courses. « Pour les deux pilotes, nous avons la même moto, cela n’a jamais été le cas dans cette équipe, car nous avions plusieurs anciennes motos. De plus, les réglages étaient complètement différents. Maintenant les motos sont les mêmes pour les deux pilotes, nous avons donc les mêmes informations et les mêmes données ».

Lors des derniers essais hivernaux au Qatar, Rabat était à une seconde du tour le plus rapide. Cela signifiait la 16ème place, alors qu’Abraham se plaignait d’un écart de 1,7 seconde. Dans l’équipe Angel Nieto, Abraham avait l’année dernière une Ducati GP16. Ce n’est que lorsque son coéquipier, Álvaro Bautista, a été nommé dans l’équipe officielle en Australie, qu’il a été autorisé à courir pour une course avec la GP17. « Pour Karel, il y a un grand changement car il passe d’un GP16 à un GP18. C’est une nouvelle moto pour lui et Avintia est une nouvelle équipe aussi », a déclaré Xaus. « Nous travaillons très bien jusqu’à présent dans le team. Nous avons des réunions quotidiennes et nous travaillons de manière structurée ». Un message à Suzuki ?



Tous les articles sur les Pilotes : Esteve Rabat

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing