Il y avait du beau monde lors de l’inauguration du musée ouvert par Jorge Lorenzo en l’honneur des Champions du Monde des sports mécaniques. Un déplacement en Andorre notamment fait par son ancien staff Yamaha et les actuels cadres de son équipe Ducati. Parmi eux, un Paolo Ciabbati qui accompagnait Davide Tardozzi et qui a lâché quelques mots sur la préparation Ducati en vue de l’importante échéance 2017. Ainsi s’il y aura du Stoner derrière le carénage, la forme de ce dernier pourrait bien surprendre…

C’est un Paolo Ciabbati ravi du voyage dans le temps de la compétition mécanique offerte par le musée de Lorenzo en Andorre qui s’est laissé aller à la confidence. De fait, au micro de GPOne, il a d’abord félicité sa nouvelle recrue : « il a fait un travail remarquable dans ce musée. Il mérite à présent de se reposer avant de reprendre le collier. Ce sera une importante année pour lui. Il est extrêmement motivé et tient par-dessus tout à ramener le titre à Borgo Panigale, ce qui n’a pas été fait depuis Stoner ».

« Mais ce sera aussi une saison sensible pour Ducati si bien que l’on est sur la brèche pour donner à Jorge et à Dovizioso la moto la plus compétitive qui soit. Stoner est aussi impliqué et on pense à lui définir un rôle dans l’équipe. Il est un élément important dans le travail fait lors des tests et on le verra certainement travailler sur la moto fin janvier à Sepang. Comme c’était le cas l’an dernier. Mais je ne pense pas qu’il joue le rôle de coach de Lorenzo ».

Travailler sur la GP17, c’est faire quoi au juste ? « Le moteur est notre point fort et il nous faut travailler sur la châssis afin de rendre la moto plus facile dans les virages. Tant Jorge qu’Andrea nous ont dit que c’était une moto exigeante physiquement ». Du déjà entendu.

Mais voici que l’aérodynamique s’invite : « à Borgo Panigale, nous avons un petit département de recherches qui a dessiné les ailettes et trouvé des choses innovantes que nos concurrents ont ensuite adoptées. Avec la même approche scientifique, l’équipe est déjà au travail et nous sommes optimistes. Nous savons que le règlement moteur est stricte et que nous avons droit à deux changements sur le carénage dans l’année ». A suivre…



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Casey Stoner, Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team