Le confinement imposé par la pandémie du coronavirus commence à mettre les nerfs à vif. Une tendance inquiétante qui s’est confirmée avec Marc Márquez qui a dû clarifier ses propos distillés sur le réseau social au sujet de son emploi du temps quotidien depuis que la crise a commencé. Dans cet exposé, il a eu le malheur de mentionner qu’il sortait les chiens de son frère Álex. Ce qui n’a pas été au goût de certains qui ont interprété ce moment comme un détournement de la règle imposant de rester à la maison…

On ne vit pas une époque facile et d’autant moins qu’il y a toujours des bonnes âmes pour la rendre encore plus compliquée. Marc Márquez en a fait l’expérience lorsqu’il a innocemment mentionné sur son emploi du temps en tant que confiné : « parfois mon frère me prête les chiens et je vais me promener. Mais il faut être responsable et rester à la maison. »

Sortir les chiens du frère ? Certains ont vu là le prétexte pour contourner l’obligation de ne pas sortir de chez soi, sauf cas précis et urgents. Marc Márquez a donc dû clarifier les choses via son compte Twitter. Dans un message écrit sur le réseau social, il a ainsi expliqué que, dans le partage d’une maison avec son frère, les tâches sont réparties… Et cela inclut la prise en charge des chiens. « Pour clarifier cette phrase et pour ceux qui ne connaissent pas la situation avec mon frère, nous partageons une maison, des chiens et, cette année, même une équipe. Partager une maison signifie diviser les tâches, l’une de ces tâches consiste à promener les chiens, sans plus ». Voilà qui est dit.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team