Lors de la FP2 du Grand Prix de France, Johann Zarco s’est fait une frayeur en tirant tout droit au premier virage. Le Français a traversé le bac à graviers et retrouvé la piste au niveau de la chicane Dunlop, parvenant à rester sur sa Ducati malgré un saut en revenant sur le circuit !

Vu de l’extérieur, c’était absolument terrifiant et une masterclass de contrôle de moto sur les graviers par Johann Zarco, le tout à 200 km/h. En effet, en se sentant mieux sur sa moto lors de la FP2, le pilote Français a poussé plus fort, mais un peu trop. Il a ainsi écarté de la trajectoire, et en arrivant dans le virage 2 à 300 km/h, difficile de rectifier le tir, le mieux pour lui était de tirer tout droit.

A la suite de cette cascade involontaire, Johann Zarco est rentré dans son box. Bien que lui-même impressionné par ce rattrapage magnifique, il a apporté des informations pleines d’humour à son chef mécanicien : « Je pense que nous devons trouver un peu plus de grip sur les graviers, mais la moto se comporte bien après un saut ». Les essais permettent aux pilotes de tester les limites, et on peut dire qu’ici, c’est réussi. En espérant qu’il ne doive pas répéter l’opération en course ce dimanche !

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing