Il a surgi tel un diable de sa boite sur un marché des transferts où il s’est fait une place de choix en un éclair. Il s’appelle Joan Mir et il est un prometteur Champion du Monde de Moto3 puisque, déjà, il s’affirme après cinq Grands Prix comme une terreur en Moto2. Une ascension météorique puisqu’il n’est pas loin de mettre d’illustres aînés et compatriotes à la retraite : Ou peu s’en faut. Déjà, il leur barre la route à dernière moto officielle de choix ; la Suzuki. Jorge Lorenzo en sait quelque chose. Et il ne sera pas consolé par son père Chicho qui est tombé sous le charme de Mir !

Chicho Lorenzo a une école qui a pour vocation d’élever des champions. Et parmi les élèves, on y trouve un Joan Mir. Et qu’en pense le père de Por Fuera ? « C’est un des pilotes les plus talentueux que je n’ai jamais vu. Et j’ai vu passer les meilleurs ». Dont le fiston ! Qui devra le voir s’installer au guidon d’une GSX-RR qu’il convoitait…

Un autre parle de celui qui est également Majorquin : Christian Lundberg, le patron du team Leopard avec qui il a été sacré en Moto3 en 2017 : « il est arrivé alors qu’il avait déjà 18 ans et c’est bien car parfois, des pilotes plus jeunes croient déjà tout savoir. Il était donc plus mature et a compris comment il fallait travailler. Il a souffert au début puis, lorsqu’il a compris, il a été irrésistible ».

Le jeune homme est donc un travailleur et il est humble. Son manager Paco Sanchez commente : « il adore s’entraîner et il adore autant la moto alors il combine les deux ». La conclusion revient à Joan Mir lui-même, qui en dit long sur son état d’esprit : « il n’y a que deux façons d’arriver en MotoGP : en payant ou en ne payant pas. En ce qui me concerne, j’ai eu la chance de ne jamais payer. Chaque année, mon père me dit que je serai un chômeur en octobre mais à chaque mois d’octobre, quelqu’un m’aide et me propose une moto pour la saison suivante ». Là nous sommes en juin et l’opportunité est déjà sur la table…



Tous les articles sur les Pilotes : Joan Mir

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team, Team Suzuki Ecstar