Jorge Lorenzo s’est lâché dans une émission passée sur DAZN dont le sujet était la carrière de Valentino Rossi à travers ses rivalités. Parmi ces dernières, et plus que celles qui ont opposé le Doctor à Max Biaggi ou encore à Jorge Lorenzo, c’est bien le cas Marc Marquez qui sublime la thématique. Et pour cause : le dossier de 2015 n’est pas refermé et il ne le sera peut-être même jamais, tellement cette dernière opportunité perdue de décrocher un dixième titre tant désiré mine toujours le désormais retraité de 43 ans. Avec cette révélation de Por Fuera qui semble donner toutes les raisons du ressentiment, on n’est pas près d’entrevoir une réconciliation…

Jorge Lorenzo a parlé au sujet de son ancien équipier et rival Valentino Rossi, dont les relations ont mal débuté puisqu’elles ont été symbolisées par l’édification d’un mur par le Doctor dans le stand Yamaha : « il était à son apogée dans sa carrière, il avait beaucoup plus d’expérience que moi, arriver à son niveau a été difficile. Je le respectais beaucoup, mais j’avais un comportement un peu fanfaron, j’étais très jeune », avoue le quintuple Champion du Monde qui ajoute : « c’était le meilleur moment de ma vie… Il était le partenaire le plus fort de ma carrière. Au corps à corps, je ne l’ai jamais battu, c’était une bête du dimanche ».

Contact Marquez-Rossi à Assen 2015. Ap

Jorge Lorenzo : “la goutte d’eau qui a fait déborder le vase était à Assen

Certes, mais il en vient aussi à cette fameuse saison 2015. Et il lâche : « la goutte d’eau qui a fait déborder le vase était à Assen, lorsqu’ils se sont touchés à la chicane. Ils se blâmaient mutuellement. A partir de ce moment, Marc Marquez ne voulait plus que Valentino remporte le championnat du monde ». Et cela a donné ensuite le coups de gueule de l’Australie, puis l’incident de Sepang, la pénalité et l’épilogue de Valence.

Un enchainement d’événements qui rythme toujours l’ambiance entre Valentino Rossi et Marc Marquez : « tout le monde sait que notre relation n’est pas bonne », a récemment admis Marc Marquez. Du côté de Vale, on n’oubliera jamais cet épisode en MotoGP : « en 2015, je n’ai pas gagné et ce n’était pas ma faute. C’est ma plus grande amertume ».

Marquez, Lorenzo, Rossi, Repsol Honda Team, Movistar Yamaha MotoGP, Assen Race

 



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP, Repsol Honda Team