pub
Joan Mir

Lorsque les négociations avec Honda étaient au point mort pour Joan Mir en plein milieu de la saison 2022, son manager, tant décrié par KTM puisqu’il est aussi celui de Remy Gardner, avait menacé de rompre le contact en envisageant une année sabbatique pour le Champion du Monde 2020. Une stratégie risquée puisque le Majorquin était sans solution, Suzuki ayant annoncé depuis belle lurette son retrait du MotoGP. Mais le coup de bluff a marché puisque, en 2023, Joan Mir sera un pilote Repsol Honda. Mais ce n’était pas du bluff…

A écouter Livio Suppo qui raconte les petites histoires vécues dans un stand Suzuki dont le personnel était logiquement plus occupé à se reclasser qu’à se concentrer sur une GSX-RR promise à la casse, Joan Mir aurait pu devenir en 2024 l’équipier de Fabio Quartararo chez Yamaha… Un sensationnel raccourci que l’Italien explique ainsi sur Mowmag, en mentionnant au préalable une étape obligatoire…

On lit ainsi de Suppo : « je pense que Joan a connu sa pire saison en MotoGP, notamment à cause des très longues négociations avec Honda » commence-t-il. « Cela s’est finalement bien passé, mais cela l’a déstabilisé car il a pris un risque énorme ».

Joan Mir, Team Suzuki Ecstar

Joan Mir s’attendait à un arrêt de carrière très brutal

Il explique ainsi : « toutes les équipes officielles étaient complètes, la seule place en 2024 étant celle de la deuxième moto Yamaha, occupée par le seul pilote dont le contrat expirera en 2023 : Franco Morbidelli ». Il aurait donc fallu, avant de grimper sur cette M1, se résoudre à une année sabbatique… « Joan savait que si les négociations avec Honda échouaient, ce qui l’attendait était probablement un arrêt de carrière très brutal. Je pense que cela l’a également affecté » confirme Livio Suppo.

Finalement, Joan Mir n’aura pas eu à reculer pour mieux sauter. Mais en se retrouvant l’an prochain aux côtés de Marc Marquez avec une RC213V qui a pour le moins découragé tous ses prédécesseurs, le Majorquin fait tout de même un sacré saut dans l’inconnue.

Tous les articles sur les Pilotes : Joan Mir

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team, Team Suzuki Ecstar