Bien que réduite à seulement 14 minutes, la présentation 2021 du team Aprilia Racing Gresini en direct du circuit de Losail au Qatar a néanmoins apporté plusieurs éléments de réponse aux diverses questions que nous pouvions nous poser.

Avant tout enseignement, un hommage a évidemment été rendu à Fausto Gresini, récemment disparu des suites de la Covid-19.

Massimo Rivola : « Fausto était avec nous dans ce projet depuis le tout début et nous continuerons à utiliser ses astuces pour continuer à progresser. Actuellement, notre désir est de le rendre fier. »

Le team de Noale a ensuite officialisé Lorenzo Savadori comme pilote titulaire aux côtés d’Aleix Espargaró.

Massimo Rivola : « Nous recommencerons où nous avons fini l’année dernière. Nous avons terminé avec une bonne progression et nous espérons continuer à progresser durant la saison. Notre capitaine (Aleix Espargaró) à une grande expérience avec nous et ce sera une bonne référence pour Lorenzo (Savadori). Fausto croyait beaucoup en lui, et nous aussi. »

Enfin, Romano Albesiano, le directeur technique, a expliqué les aspects techniques d’une RS-GP21 qui a perdu sa teinte verte pour n’apparaître qu’en rouge et noire.

« La 2020 était définitivement une bonne base. Nous avons travaillé nuit et jour durant l’hiver pour améliorer tous les aspects de la moto sur le papier. Nous avons également eu l’opportunité de faire un test sur le concept de base de la moto en fin de saison dernière. Tout semble OK donc nous somme très positif.
Je suis quasiment certain que Fausto aurait été très heureux et fier du développement que nous avons fait. Vous pouvez voir la plupart du travail aérodynamique. C’est un gros changement comparé à l’année dernière. Nous avons amélioré l’appui par rapport à l’année dernière, aussi à cause de la pandémie et du règlement qui a changé. Donc nous avons fait beaucoup de travail et cette moto dispose d’un nouveau concept aérodynamique. C’est un concept aérodynamique très innovant et nous en sommes très fiers. Il n’y a pas seulement l’aérodynamique et la plupart des pièces de la moto ont changé. Nous avons un nouveau châssis, définitivement un nouveau bras oscillant en carbone et une nouvelle structure arrière de selle qui est une pièce clé de la moto. Et concernant le moteur, nous avons de nouvelles culasses, de nouveaux corps d’injection, ce qui fait que la moto est basée sur celle de 2020 mais qu’il y a au final beaucoup de changements substantiels. »

Dans le communiqué de presse qui a suivi la présentation, il a précisé : « Grâce au travail effectué pendant l’hiver et aux grands efforts du département course, nous savons que nous avons fait un grand pas en avant, nous sommes donc maintenant impatients de voir comment celui-ci se mesure face à nos rivaux. Notre croissance est évidente et cela donne à chacun un regain de confiance. Nos ingénieurs ont apporté sur la piste une nouvelle évolution d’un projet qui a un grand potentiel qui reste à exprimer. Nous avons apporté des changements dans tous les domaines, depuis les zones visibles, comme la nouvelle aérodynamique ou le bras oscillant en carbone, jusqu’aux modifications en profondeur de l’architecture du châssis, du moteur et de l’électronique. Le package que nous allons mettre sur la piste dans cette première phase de la saison sera ensuite développé encore davantage sur la base d’un programme de travail qui a déjà été défini en grande partie. »

Aleix Espargaró : « Cela peut sembler banal, mais je suis toujours ému au début d’une nouvelle saison. Je suis sur le point d’entamer ma cinquième saison avec Aprilia, une équipe qui est devenue ma deuxième famille. En fait, j’ai hâte de retourner travailler avec eux. Le premier contact avec la nouvelle RS-GP a été positif. Les gars ont travaillé dur pendant l’hiver, mais nous avons encore un long chemin à parcourir. Nous avons un championnat exigeant et très chargé à venir, où la forme physique et mentale devra être au plus haut niveau. Je suis plus préparé que jamais. »

Lorenzo Savadori : « Je serais malpropre de ne pas remercier Aprilia pour cette grande opportunité. Je sais que j’ai beaucoup à apprendre. C’est une catégorie exigeante et encore nouvelle pour moi. Les tests et les courses de l’année dernière m’ont permis de commencer à prendre confiance en cette moto et en ces pneus, mais ce n’est qu’un point de départ avec une grande marge de progression. Je vais essayer de transformer la douleur générée par le décès de Fausto, une personne qui croyait beaucoup en moi, en énergie positive. Sa détermination et les choses qu’il m’a apprises m’accompagneront dans cette nouvelle étape de ma carrière. »
 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro, Lorenzo Savadori

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini