Chez Yamaha, après avoir assuré les positions au sein du team officiel avec la paire composée de Maverick Viñales et de Fabio Quartararo, on est en train de régler le cas Valentino Rossi. Dernièrement, le décideur Lin Jarvis avait prévenu le Doctor qu’il devait se décider sur la suite de sa carrière malgré le fait de n’avoir pu s’évaluer en course, à cause du confinement. Ce dernier a répondu dans une interview en précisant son intention de poursuivre jusqu’à fin 2021 au moins. La balle est donc revenue chez Yamaha qui va devoir honorer sa promesse d’une bonne M1 dans un bon team. Petronas se retrouve ainsi en première ligne…

Entre la partie à trois qui se joue entre Yamaha, Valentino Rossi et le team satellite Petronas, la main vient de passer aux couleurs malaisiennes. Un jeu qui est cependant plus complexe qu’il n’y paraît. Dans un entretien à la Gazzetta dello Sport, Lin Jarvis explique ainsi : « c’est un sujet dont nous parlons chez Yamaha et je m’attends à le traiter sous peu. Nous entrons dans une phase où nous devons regarder vers l’avenir. » Un accord devra être trouvé avec le directeur de l’équipe Razlan Razali « Le choix du pilote doit être approuvé par Yamaha, mais c’est l’argent de l’équipe. Ils doivent s’entendre sur la direction à prendre. »

Rien n’a donc encore été débattu sur les conditions à fixer alors que l’issue semble inéluctable : Valentino Rossi, adoubé par Yamaha sera sur une M1 aux couleurs de Petronas. Comment sera fait le partage de la facture, là est sans doute toute la question si l’on comprend Lin Jarvis qui se mêlera, dans un premier temps, de loin à ces négociations entre Rossi et Razali… Dès qu’ils voudront bien les lancer…

Cela étant dit, Lin Jarvis précise aussi que l’essentiel, pour Yamaha, est déjà ailleurs : « l’engagement de Quartararo a été pris pour 2021. Notre mission est de courir, si nous courons c’est pour gagner et nous voulons le faire en utilisant les meilleures armes, que ce soient des logiciels, du matériel, des pilotes ou des mécaniciens. Il est temps de voir d’autres championnats du monde remportés par Yamaha. » Vale, c’est bel et bien du passé…

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team