En faisant ses adieux (provisoires) au monde du MotoGP, Andrea Dovizioso laisse beaucoup. Tout d’abord, le paddock devra se passer d’un pilote sympathique, respectueux et très talentueux. Mais en plus de ça, d’un artiste régulier et jamais absent.

Andrea Dovizioso possède un record intouchable en MotoGP. En 12 ans de carrière au plus haut niveau, il ne manqua aucun départ. Cela représente 229 courses sans discontinuer. Un véritable exploit sportif. Plus impressionnant encore, il ne manqua aucun départ dans toute sa carrière professionnelle, depuis 2001.

Concentrons-nous sur ce record en catégorie MotoGP uniquement. En effet, difficile de se représenter 229 courses « seulement », alors n’évoquons même pas toute une carrière. Avant de se blesser au Grand Prix d’Espagne 2020, Marc Márquez n’avait lui non plus jamais raté un départ depuis son arrivée dans la cour des grands, en 2013. Cela représentait 128 départs, étendus sur sept ans.

Il en relevait déjà d’un miracle quand l’on se remémore les nombreuses chutes du champion espagnol. Tout le monde fut choqué quand il prit le départ du Grand Prix d’Italie 2013, après sa terrible chute dans la ligne droite principale. Ce chiffre, 128, était donc déjà exceptionnel. Jorge Lorenzo, que l’on imagine régulier et dominant dans ses plus belles années, n’a jamais atteint un tel nombre.

Maintenant, relativisons avec l’un des jeunes pilotes actuels. Fabio Quartararo n’a lui non plus jamais raté un GP, ce qui n’est d’ores et déjà pas le cas de Joan Mir ou de Takaaki Nakagami, pourtant réguliers et présents en catégorie reine depuis peu. « El Diablo » compte 33 départs à son actif. À raison de 19 courses par saison, ce qui semble être devenu la norme (hors Covid-19), il lui faudra attendre le premier tiers de la saison 2030 pour seulement égaler Andrea « Desmodovi ».

Andrea Dovizioso, la régularité incarnée. Photo : Michelin Motorsport

Il aura 31 ans et peut-être plusieurs championnats du monde à son actif. Ces chiffres donnent le tournis, et permettent de mieux apprécier ce record incroyable laissé par l’italien. Si Luca Marini, futur rookie, veut espérer égaler le record, il ne devra rater aucun départ jusqu’à l’ouverture de la saison 2032.

Lorsque l’on évoque la longévité, le n°46 vient rapidement à l’esprit. Où se classe t-il par rapport à son compatriote ? Rossi, présent depuis 2000 sans exception, ne battra pas le record de Dovi. Cependant, son record s’élève à 177 départs consécutifs, du Grand Prix d’Afrique du Sud 2000 au Grand Prix de France 2010. Tout le monde se remémore cette terrible blessure au tibia, engendrée une manche plus tard au Mugello. Cette dernière l’empêcha de courir les quatre courses suivantes.

Il pouvait ensuite espérer titiller (mais pas dépasser) le record officiel, mais une nouvelle blessure à Misano en 2017 vint ternir le tableau. Le compteur resta donc bloqué à 130 unités.

Dans cette liste, on ne retrouve que des pilotes à la longévité exceptionnelle. Alex Barros est de ce groupe fermé (158), tout comme Colin Edwards (141) ou Max Biaggi (127). Tous s’inclinent devant Dovizioso, pour un record qui mettra au moins dix ans a être égalé… Si ce dernier ne revient pas dans quelques temps !

Photo de couverture : Michelin Motorsport



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Monster Yamaha Tech3, Repsol Honda Team