Pour seulement deux millièmes devant son équipier sur le retour Bagnaia, le pilote Pramac Jack Miller a réussi à préserver son leadership parmi les troupes Ducati en ce samedi passé à Misano. Certes, mais que pourra-t-il espérer face à quatre Yamaha constituées en carré de tête ? L’Australien a son idée…

Jack Miller a fait la meilleure affaire chronométrique du moment à Misano, en se postant derrière quatre Yamaha qui ont fait la loi au terme des qualifications. Il est donc à la fois chef de meute et leader des Ducati. Il devra néanmoins avoir un œil sur son équipier Bagnaia qui le suit comme son ombre. Cependant, pour la course de dimanche, il ne croit pas en la fatalité d’un schéma placé sous le sceau de la domination des pilotes en M1.

« Ce n’était pas une mauvaise journée, mais pas une belle journée non plus » commente Jack. « Je suis cependant satisfait du résultat, même si nous devons nous améliorer en vue de dimanche. Nous devons faire un pas en avant pour avoir plus de compétitivité ».

« Je ne pense pas que Viñales puisse continuer comme ça »

« Les qualifications n’ont pas été faciles, aussi parce que le vent a compliqué en partie les choses. Malheureusement, je n’ai pas trouvé une grande confiance lors de la première sortie avec le pneu arrière, car j’ai essayé d’être agressif dans le premier secteur, mais je n’ai pas fait de différence. Sur la deuxième sortie j’ai réussi à retrouver plus de confiance en m’améliorant. En fin de compte, cependant, les Yamaha ont fait la différence, se révélant imprenables » constate le pilote Pramac.

« Maverick a fait quelque chose de spécial, mais je ne pense pas qu’il puisse continuer comme ça » prévient Miller. « C’est vrai que les M1 sont rapides, mais je ne pense pas qu’ils puissent faire la même différence qu’à Jerez. Dimanche, j’essaierai de prendre un bon départ et d’avoir le rythme dont vous avez besoin, sans abandonner. J’ai un bon rythme pour le moment, mais pas très bien. Les pneus ? Je ne pense pas qu’il y ait de problème cette fois dans le choix et aussi dans la consommation. J’ai fait une évaluation minutieuse du soft et du dur, les deux vont bien ».

MotoGP Misano1 J2 : Qualifications

Classement Q2 Grand Prix Lenovo de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini MotoGP à Misano :

Classement Q1 Grand Prix Lenovo de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini MotoGP à Misano :

Crédit classements : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Alma Pramac