En 2021, les chronos du Grand Prix de Catalogne seront à remettre à zéro. Car le tracé sera différent de celui de l’édition précédente. On rappellera que le meeting se déroule sur le circuit de Montmeló. Ce dernier change la physionomie de son virage 10 que Jorge Lorenzo a rendu célèbre bien malgré lui …

C’est en 2019 que Jorge Lorenzo fait entrer cette courbe dans la postérité en envoyant par terre lors de sa propre chute Andrea Dovizioso, Maverick Viñales et Valentino Rossi. Un sacré strike qui avait permis à Marc Marquez, alors son équipier chez Repsol Honda, de prendre la poudre d’escampette.

Le tracé de Montmeló est aussi utilisé par la Formule 1 et le MotoGP a adopté cette configuration. C’est pour cette raison que les travaux ont été pensés au terme d’une collaboration entre la FIM et la FIA. Le but est d’augmenter l’espace de dégagement. L’ouvrage devrait débuter en janvier prochain.

Le nouveau tracé de cette courbe sera un intermédiaire entre les deux courbes utilisées jusque-là par le MotoGP et la F1. Les temps au tour varieront par rapport à ceux connus. La courbe est attendue comme être plus serrées. On rappellera aussi que le tracé a aussi été marqué dans ce qui était son virage 12 par le sceau du drame avec l’accident mortel, en 2016, lors de la deuxième séance d’essais libres du Moto2, de Luis Salom.

Rappel du palmarès de Luis Salom :

1 place de vice-champion du monde en championnat du monde en Moto3 en 2012.

1 place de 3e en championnat du monde en Moto3 en 2013.

118 départs.

9 victoires (9 en Moto3).

10 deuxièmes place.

6 troisièmes place.

4 poles (4 en Moto3).

25 podiums (3 en Moto2 / 20 en Moto3 / 2 en 125 cm3).

7 meilleurs tours en course.

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo