Être pilote de MotoGP est une situation extrêmement stressante puisqu’il faut non seulement affronter les dangers liés à la vitesse, mais également 21 adversaires qui pensent tous être meilleurs que vous, le tout distrait par de nombreuses obligations médiatiques alors que la nature même de l’activité demande la plus grande concentration.

Peu à peu, principalement pour parvenir à prendre le recul nécessaire au milieu de toute cette agitation, les pilotes ont commencé à utiliser les services de psychologues. Andrea Dovizioso et Maverick Viñales ne s’en sont jamais caché, puisqu’il n’y a tout simplement aucune raison de le faire.

Lors de la conférence qui s’est tenue en prélude au Grand Prix du Japon à Motegi, la question a été posée à Marc Márquez par un journaliste espagnol, et cela a eu l’air de le surprendre quelque peu, même si, rappelons-le, le multiple champion du monde a déjà traversé des périodes difficiles, en particulier en Moto2 quand sa vision a été atteinte et qu’il ne savait pas s’il allait pouvoir recourir.

Mais décidément, Marc Márquez semble aussi fort à l’intérieur qu’à l’extérieur…

Marc, l’autre jour Fabio nous a dit qu’il avait travaillé avec un psychologue, ce qui l’avait beaucoup aidé. Dovizioso également, et Maverick a commencé au Qatar. Travaillez-vous avec un psychologue ?

Marc Márquez : « non. Je ne travaille pas. Jamais. Peut-être qu’un jour j’en aurai besoin, mais pour le moment je ne travaille pas là-dessus. Mon meilleur psychologue est mon équipe, ainsi que les gens autour de moi. Et cela est la meilleure façon de faire. »

Crédit photo : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team