Il n’y a pas encore eu une seule course en cette saison 2020 de MotoGP qui n’a d’ailleurs même pas son calendrier officiel. Mais le marché des pilotes bat pourtant son plein. Il s’est même accéléré ces derniers jours avec Ducati et Honda à la manœuvre. Si, pour cette dernière marque, seul le cas Pol Espargaro fait sensation, pour la seconde, il faut confirmer un vétéran et préparer l’avenir. Paolo Ciabatti, le directeur sportif des rouges, se dit serein pour Andrea Dovizioso. Mais pour Jorge Martin, il semblerait que KTM ait contre-attaqué…

Paolo Ciabatti a des dossiers brûlants sur le feu et il doit les surveiller avec la plus grande attention. Car s’il s’y brûle les doigts, c’est peut-être tout le projet Ducati en MotoGP qui pourrait se consumer. Certes, le directeur sportif s’est assuré des services de Jack Miller dans son team usine, mais cette promotion a fâché Danilo Petrucci qui doit encore faire cette saison sur la Desmosedici. Sera-t-il encore gérable ? On ne sait. Mais chaque chose en son temps. Et le moment est venu de se concentrer sur Andrea Dovizioso, comme sur la relève Jorge Martin.

Commençons par ce dernier. Le clan de l’espoir espagnol assure que les choses sont en bonne voie. Mais du côté italien, il semble que le grain de sable autrichien se soit mis dans le mécanisme qui devait déboucher sur une annonce au profit de Pramac : « je ne nie pas que nous nous intéressions beaucoup à lui, mais la situation est désormais plus complexe car KTM le souhaite » commente Ciabatti sur GPOne.

KTM contre-attaquerait donc. Ce qui est compréhensible, la marque de Mattighofen ayant subi coup sur coup cette offensive sur son espoir Jorge Martin de Ducati puis celle de Honda sur son leader Pol Espargaro… Mais attention : la réplique pourrait s’étendre à un Andrea Dovizioso qui n’a encore rien signé ! « Nous ne sommes pas inquiets » assure cependant le directeur sportif rouge Paolo Ciabatti. « Si Pol Espargaro était confirmé, le mouvement vers Honda serait inattendu et enlèverait certainement à KTM le pilote avec plus d’expérience et de connaissances de la moto, mais il n’y a pas seulement Andrea. Par exemple, Petrucci est sur le marché, pour le moment il ne fait pas partie de notre projet MotoGP ».

“Avec Dovizioso nous pouvons prendre une décision rapidement

Sur les négociations avec Dovizioso, il développe : « elles évoluent sur le rythme que nous attendions. Cette période d’inactivité a conduit tout le monde, y compris les pilotes, à réfléchir, mais maintenant nous et Andrea avons des idées claires et il est possible de trouver un accord dans un délai relativement court. Avant le début du championnat ? « Andrea et nous avons tous les éléments pour prendre une décision dans les semaines à venir et je ne vois pas de raison particulière d’attendre. Je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit à ajouter, à moins qu’Andrea ne veuille commencer à courir avant de faire son choix, mais ce serait sa volonté ».

« Nous parlons d’une période biennale. Si Andrea le voulait, nous serions prêts à envisager un contrat annuel avec une option pour la saison suivante, mais ce devrait être sa proposition » précise Ciabatti qui termine : « je suis sereinement optimiste, même si nous devons encore surmonter quelques écueils. Je pense que parvenir à un accord est la meilleure solution pour nous deux et il y a cette volonté de notre part, j’espère que Andrea la partage. Je ne veux pas me répéter, mais nous devons régler le côté économique, la situation a changé pour tout le monde, nous devons comprendre quel impact cette crise aura sur la vente de motos et si nous aurons la même capacité à atteindre le même budget grâce aux parrainages que nous avons eu jusqu’à présent. Il n’y a pas de pilote qui pourrait offrir les mêmes garanties en termes de compétitivité d’Andrea, c’est notre choix numéro 1 ».

Les autres pilotes sous contrat Ducati sont, rappelons-le, Pecco Bagnaia et Johann Zarco.



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team