Andrea Dovizioso

Que devient Andrea Dovizioso ? Le MotoGP est définitivement loin et il peut à présent d’adonner à une passion qui a toujours sienne et qui est le motocross. Il envisage de monter un centre technique pour optimiser ses compétences et en faire profiter les autres. Mais on entre dans la famille du tout terrain qu’en devenant familier avec les fractures. Sur ce plan, Dovi a réussi.

Andrea Dovisioso a ainsi subi une mauvaise chute lors d’un entraînement de motocross, au cours de laquelle il a subi une fracture ouverte du poignet droit… C’est l’ancien pilote MotoGP qui l’a communiqué via ses réseaux sociaux. A l’occasion, il a tenu à remercier le personnel médical de l’hôpital Murri de Fermo qui l’a opéré, le personnel de la piste de motocross Catini à Ponzano di Fermo et toutes les personnes proches de lui au moment des faits. Dovi va maintenant devoir faire une pause avant de se remettre en selle sur les pistes bosselées.

Potrebbe essere un'immagine raffigurante 1 persona

Andrea Dovizioso : « je n’ai pas pu m’empêcher d’être « dans la tendance« 

« Il y a cette nouvelle tendance que suivent les crosseurs : montrer leurs fractures. Et moi qui me sens un peu crosseur, je n’ai pas pu m’empêcher d’être « dans la tendance »… » écrit avec humeur l’ancien de Ducati. Il ajoute : « j’ai même décidé de jouer la carte des fractures du poignet (bien décomposé, bien sûr). Quelques heures effrayantes, mais cela fait partie du jeu. L’important est que je vais bien et que je n’ai subi aucun dommage permanent.
Hier, j’ai eu la chance de côtoyer et de rencontrer des personnes qu’il convient maintenant de remercier.

Le premier remerciement sincère va au directeur de l’UOC, le professeur Federico Lamponi, et à tout le personnel de l’hôpital Murri de Fermo. Vous avez fait preuve de rapidité, de gentillesse et d’ouverture en consultant et en coordonnant la décision finale avec ceux qui, mes os, les connaissent bien.
Un grand merci également aux coureurs qui étaient sur la piste et au personnel du Crossodromo Catini di Ponzano di Fermo, qui m’a porté secours et m’a aidé après ma chute.
Et puis un merci spécial à deux personnes qui sont toujours à mes côtés.
L’un d’eux est toi, Fabrizio Borra, qui, désormais habitué à gérer mes opérations, a réussi, même à distance, à être mon ange gardien. Dans les semaines à venir, je pense que je vais fréquenter le Centre de Physiologie…
Et puis il y a toi, Yuri. Ami et présence indéfectible qui, une fois de plus, a été un soutien inestimable.
Merci, du fond du cœur, à tous.
Maintenant, je fais une petite pause. Rendez-vous sur la piste, dans un mois environ, pour reprendre les objectifs de 2023.», a commenté le pilote de Forli.

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team