Lors de la FP1 de la catégorie MotoGP à Portimao, une nouvelle caméra de télévision a fait ses débuts, montée directement sur l’épaule gauche du pilote. Le premier pilote à en avoir été équipé était Alex Rins, lors de la FP1 hier matin. Le réalisateur a ainsi offert à tous les téléspectateurs une vue impressionnante à bord de sa Suzuki, comme si on y était.

Dorna est depuis bien longtemps à la pointe de l’innovation pour proposer la meilleure expérience possible à ses téléspectateurs. Des caméras gyroscopiques à celles intégrées au dashboard, permettant de voir au plus près le pilote, Dorna a testé à Portimao une caméra intégrée à la combinaison d’Alex Rins, au niveau de l’épaule. Les images sont tout simplement magnifiques !

 

 

Cette nouveauté proposée par Dorna, la « shoulder cam », ou caméra d’épaule, permet une expérience d’un nouveau genre. Cela permet d’être à la place du pilote, et de se rendre compte à quel point le pilote a de nombreuses actions à effectuer au guidon pendant un tour. La manette d’activation du Ride Height Device est notamment bien visible au niveau du pouce gauche et le pilote Espagnol l’active à plusieurs reprises au cours d’un tour.

 

 

« Je dois remercier Dorna de m’avoir donné cette opportunité. Mais ce n’était pas facile, car les Japonais ont une façon de travailler différente de la nôtre et ils ne m’ont laissé l’utiliser qu’en FP1 » , a expliqué le pilote Suzuki. « Les images sont incroyables et cela ne m’a pas dérangé, donc je pense que plus tard, cela pourra être utilisé par plus de pilotes. »

Le pilote catalan a également abordé la crainte de révéler un secret sur sa moto ou sa technique de pilotage . « Je ne le suis pas. Vous pouvez voir le tableau de bord, le temps au tour et quelques informations concernant les cartographies utilisées. Mais vous ne pouvez pas dire ce qu’il y a à l’intérieur de la cartographie. Les informations concernant le régime moteurs sont déjà diffusées à la télévision. Au final toutes les équipes MotoGP ont des caméras embarquées, elles les analysent, elles étudient les données GPS… pour ma part, je ne suis pas inquiet. Avec toutes les images qui existent déjà, les gens savent déjà tout ».

Reste à espérer que cette innovation fasse son apparition en course, afin de vivre l’action au plus près !




Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar