MotoGP Portimão-2 J2 Débriefing Joan Mir (Suzuki/3) : « Je suis prêt à me battre demain », etc. (Intégralité)

par | 7 novembre 2021

Ce samedi 6 novembre 2021, Joan Mir a répondu aux questions des journalistes depuis l’Autodrome International de l’Algarve à Portimão, au terme de la deuxième journée du Grande Prémio Brembo do Algarve.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote espagnol, auteur du troisième temps à l’issue des qualifications.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Joan Mir sans la moindre mise en forme.


 

Joan, vous avez enfin réussi à vous qualifier sur la première ligne de la grille. Nous savons tous à quel point cela est important en MotoGP, et en particulier pour vous qui n’aviez jamais été présent dans le top 3 à l’issue des qualifications. Cela doit être un jour très important pour vous…

« Je suis très content, car après les deux journées d’essais privés organisées à Misano nous avions trouvé quelque chose qui nous avait permis d’être un peu plus forts. Mais lors des derniers Grands Prix il y a eu différents facteurs, notamment les conditions climatiques, qui nous ont empêché de concrétiser. »

« Au final je ne pouvais pas montrer le réel potentiel de notre moto. Mais ici à Portimão cela semble être le lieu idéal pour le faire, car la météo est très bonne. Donc je suis vraiment très ravi de la façon dont se déroule le weekend pour le moment. Je me suis senti vraiment performant lors de toutes les séances d’essais libres. Je pense que notre rythme de course peut encore être un peu amélioré, mais ce n’est pas si mal que cela. Je suis prêt à me battre demain. »

“Lors des derniers Grands Prix différents facteurs nous ont empêché de concrétiser”

 

Vous arrivez souvent à trouver ce petit supplément d’âme le dimanche, qui vous permet de bien remonter la grille malgré des qualifications lointaines. Mais demain votre tâche va être facilitée en étant sur la première ligne de la grille. Que pensez-vous devoir faire pour battre les deux pilotes Ducati qui vous accompagnent sur cette première ligne ?

« C’est vrai qu’en démarrant depuis la troisième ligne, il est toujours difficile de faire mieux qu’un podium. C’est ce qui est souvent arrivé cette année : Nous pouvions nous battre pour le podium, mais pas vraiment pour la victoire. Le fait de démarrer depuis la première ligne devrait donc m’aider un peu plus, et surtout me permettre d’avoir la situation sous contrôle. Cela promet d’être une course intéressante demain, et il ne faut pas perdre de vue que le choix des pneus aura aussi une grande importance. »

“Cette année, nous avons souvent été en mesure de nous battre pour le podium, mais pas pour la victoire”

 

 

Qu’est-ce qui vous a permis spécifiquement d’être plus rapide aujourd’hui en qualifications ?

« Je pense que rien n’a changé fondamentalement. A Misano-1 puis en Aragón nous avons enfin commencé à montrer un meilleur potentiel que durant le reste de l’année. Après cela, les essais privés organisés à Misano ont été très utiles pour nous, car nous avons travaillé sur pas mal de choses et Suzuki avait alors apporté de très bonnes pièces, ce qui nous avait permis de faire un bon pas en avant. »

« Mais les deux manches suivantes ont été très difficiles pour différentes raisons. Ici, nous semblons enfin être en mesure de pouvoir construire notre weekend de bonne manière et ce dès les FP1. C’est clairement ce dont nous avions besoin : Faire plus de tours avec la moto, pour bien comprendre tous les aspects de celle-ci ainsi que les changements que nous avions apportés sur cette dernière. Mais par-dessus tout je prends du plaisir à piloter, et c’est sans doute ce qu’il y a de plus important sur la moto, car c’est ce qui vous permet d’être rapide. »

“Les essais privés organisés à Misano ont été très utiles pour nous”

 

C’est la première fois que vous figurez sur la première ligne en MotoGP. Pourtant, vous n’aviez l’air pas très souriant dans le Parc Fermé…

« C’est lié à ce qu’il s’est passé lors de mon dernier run, je n’étais pas du tout content. Álex Márquez est passé au garage après-coup pour s’excuser, et c’est quelque chose que j’apprécie. Mais au-delà de ça je n’étais pas content non plus car je n’ai pas pu exprimer 100% du potentiel de notre moto aujourd’hui. Le plus important à présent est de conserver cette régularité en qualifications. »

Que s’est-il passé exactement avec Álex Márquez en Q2 ?

« En fait Álex me suivait depuis les FP3. Ce fut le cas aussi lors des FP4 et des qualifications, et il a encore pris ma roue lors de ma deuxième sortie en Q2. Pour moi, s’il ne me gêne pas dans mes tours, ce n’est pas un sujet. Mais à un moment j’étais dans un tour un peu plus lent que les autres simplement pour bien chauffer mes pneus en vue de mon ultime tour lancé, et à ce moment-là il a décidé de me passer devant. C’est pour cette raison que j’étais en colère à l’issue des qualifications. »

“Álex Márquez me suivait depuis les FP3”

 

 

Pouvez-vous nous expliquer ce qui vous a permis d’obtenir des gains de performance lors des essais privés organisés à Misano ?

« Lors de ces essais, nous avons la possibilité de tester des choses qu’il nous est impossible d’essayer en cours de saison. Nous en avons donc profité pour tester différentes géométries sur la moto. Ce fut une première amélioration pour nous, mais en plus nous avons reçu la seconde version du ride-height device. »

Vous avez expliqué plus tôt dans le weekend que vous aviez pris une semaine de repos. Votre regain de forme n’est-il tout simplement pas lié à cette pause bienvenue ?

« Franchement, je n’ai pas passé un bon moment après Misano et après Austin. J’ai donc décidé de prendre mes distances par rapport à la compétition une petite semaine pour revenir en pleine possession de mes moyens pour les deux dernières manches. Je pense que cela m’a bien aidé. »

“Franchement, je n’ai pas passé un bon moment après Misano et Austin”

 

Résultats de la qualification du Grand Prix d’Algarve MotoGP à Portimão :

Crédit classement : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Joan Mir

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar