Les forces vives du MotoGP rejoignent le Qatar pour une première bataille dans une saison 2021 qui promet d’être au moins aussi indécise que la précédente. C’est a priori une bonne nouvelle pour les troupes Tech3 qui avaient remporté deux succès l’an passé, avec Miguel Oliveira. Ce dernier est maintenant parti dans la structure usine, mais le patron Hervé Poncharal récupère en échange un pilote qui a aussi concrétisé à deux occasions en Grand Prix en la personne de Petrucci, tandis qu’il garde son jeune loup Iker Lecuona aux crocs acérés. Avant de se lancer dans la mêlée, le patron français donne son sentiment …

Hervé Poncharal s’apprête à se lancer dans une nouvelle saison avec le partenaire KTM, une alliance qui s’affirmera encore un peu plus cette année avec des couleurs qui ne trompent pas sur ses RC16 … « Après un long hiver, nous sommes finalement de retour ici à Losail, au Qatar, où nous avons effectué un test de cinq jours. Nous sommes très heureux de recommencer une nouvelle saison de MotoGP. Je pense que cette année va être très excitante pour tout le monde, mais aussi pour Tech3 KTM Factory Racing.”

Cependant, nous avons un nouveau pilote, Danilo Petrucci, qui est deux fois vainqueur de Grand Prix et qui est sur une marque très compétitive depuis longtemps. En plus, nous avons Iker, qui entame sa deuxième saison et qui n’est plus un rookie. Clairement, nos attentes sont très élevées pour ces deux gars ».

J’aimerais également souligner que nous sommes extrêmement fiers de porter les couleurs officielles de KTM. Je pense que toute notre installation, l’uniforme de l’équipe, les couleurs de la moto sont vraiment magnifiques. Il est très facile de nous repérer sur la piste. Comme chaque année, il y avait une sorte de concours et je pense que nous avons été élus par nos collègues de l’équipe MotoGP pour la plus belle moto. Donc, c’est déjà quelque chose que nous avons gagné cette année avant même de commencer le championnat.”

Hervé Poncharal compte sur un remue-méninge à Mattighofen

D’un autre côté, nous devons dire et nous avons vu, que nous n’étions pas dans la meilleure forme sur ce circuit, qui n’a jamais été aussi facile pour KTM. Néanmoins, après cinq jours, je pense qu’il y a eu beaucoup de remue-méninge à Mattighofen, en Autriche, et je pense que nous pouvons avoir confiance et être sûrs qu’ils reviennent avec des idées pour combler l’écart avec les leaders” ajoute Hervé Poncharal.

Un autre point très important est que la course est beaucoup plus tardive que d’habitude, début mars, donc la météo va jouer un rôle important, car il fait clairement beaucoup plus chaud que ce que nous avons l’habitude d’affronter.”

Je ne veux pas terminer cette avant-première sans mentionner le fait que Carmelo Ezpeleta et toute l’équipe de Dorna ont réussi, avec les autorités du Qatar, à donner la possibilité à tout le paddock de se faire vacciner contre le COVID-19. C’est formidable pour nous tous ! Nous savons combien il est difficile de se faire vacciner et cela montre l’énorme engagement de Dorna envers notre sport et son soutien à notre paddock. Je pense que cela va aider le MotoGP en 2021 à être beaucoup plus sûr et moins risqué.

Hervé Poncharal fait son discours avant la bataille.



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci, Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Tech3 KTM Factory Racing